lundi 5 mars 2018

JEAN-CLAUDE PIROTTE...Extrait

J'écris à toutes les femmes commesi je les aimais car toutesles femmes sont aimables et cellequi seule est mon amour dortde son sommeil de légendeelle est toutes les femmes elle esttoutes les rages elle est toutes les pluieselle est tous les amours elle esttoute l'absence et toute l'évidence.   .   JEAN-CLAUDE PIROTTE   .     Oeuvre Katya Grydneva
Posté par emmila à 19:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

dimanche 11 juin 2017

ARTAUD

Artaud je vois autour de toi Adamov Henri Thomas le fragile Prevel aussi et je te vois rôder toi-même autour de ce déchirement de toi mais tu n’approches qu’en silence comme le tzigane qui offre aux derniers clients du dimanche un violon hérissé de cordes cassées Artaud Antonin chien fidèle des bars où tourne le soleil et son train dans la laque rougie et profonde des verres miraculeux animal légendaire avaleur de sabres derviche malin immortel dans la ménagerie de ton corps l’écho des cordes cassées dure encore     . ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 26 mai 2017

PROPOS SUR LE VIN

J'aime le vin* parce qu'il m'est étrange, parce qu'il m'est familier, parce qu'il incompréhensible et fabuleux. J'aime le vin parce que je ne peux m'empêcher d'aimer les hommes. ... Je dirais: allant de cave en cave je me suis aperçu que je n'avais pas besoin de le boire pour aimer le vin. Je l'aimais déjà, je l'aimais avant de le goûter, je l'aimais avant de le connaître, je l'aimais avant de naître, je l'aimais avant que les poètes m'apprennent à l'aimer, je l'aimais avant que l'homme se décide enfin à... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
vendredi 26 mai 2017

EXPEDITION NOCTURNE AUTOUR DE MA CAVE

  « Et nous aurons aimé le vin des rêves comme jamais, nous aurons vendangé les sourires et les regards, nous aurons parcouru la pénombre des anciennes venelles au pied des vignobles lumineux, nous aurons exploré les niches où dorment les plus improbables flacons de jaune, nous aurons mesuré jour après jour la véraison des grappes et l'allure des nuages, nous aurons habité les faubourgs autour desquels la vigne s'éveille et se range et verdoie sur les coteaux, nous aurons bu l'amour de climats en climats, de parcelle en... [Lire la suite]
Posté par emmila à 09:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
vendredi 26 mai 2017

LA BOITE A MUSIQUE...Extrait

Ce que je me dis à moi-même jamais ne passe mes lèvres de ce que je lis dans les livres ne naît pas l'oubli de mes peines or mes peines sont ordinaires pourquoi résisteraient-elles à la grâce d'un vol d'oiseaux sauvages au bord du ciel les oiseaux migrateurs sont loin la peine toujours se réveille et je ne peux tendre la main qu'à cette ombre inconnue qui m'appelle   ...   Je ne parlerai qu'à voix basse à mes fantômes familiers et de nos pas dans les allées incertaines du vieux vieux temps nul ne pourra suivre... [Lire la suite]
Posté par emmila à 09:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
lundi 26 mai 2014

AUTRES SEJOURS...Extrait

... La vie n'a pas de fin, même si le monde et la littérature agonisent. Ce n'est pas la fin du monde comment exprimer la fin de ce qui n'existe pas nous séjournons dans le songe le cauchemar et le sommeil nous séjournons dans la vie qui n'est jamais la vie mais un vide au coeur du temps un désert empli d'espace mais d'un espace désert nous séjournons loin de nous pour être en pleine lumière."   .   JEAN-CLAUDE PIROTTE   .   Photographie Tom Huet
Posté par emmila à 16:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
dimanche 25 mai 2014

PASSAGE DES OMBRES...Extrait

tu ne sauras jamais qui je suis dit l’enfant je passe mon chemin je vais vers les prairies lointaines, où l’herbe chante à minuit près des saules qui pleurent car c’est ainsi que s’ouvre à mon cœur la musique fidèle et que le monde enfin commence à vivre et que je commence à mourir tu ne me verras pas vieillir ni ne reconnaîtras mon ombre adossée au talus là où le sentier noir se perd dans un fouillis d’épines et les étoiles des compagnons blancs   tu as beau regarder sans cesse derrière toi comme si tu craignais... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 5 mai 2014

GENS SERIEUX S'ABSTENIR...Extrait

... il faut toujours définir or tout est indéfini on se meut dans l’infini le fini reste à venir impossible ne serait pas français selon l’adage le possible se propage et c’est cela qui effraie on n’en a jamais fini de redouter l’aléa la chute d’un météore en plein sur le haut du toit et l’écrasement du nid qui met le dedans dehors   .   JEAN-CLAUDE PIROTTE   .   Photographie Francis Chaumorcel      
Posté par emmila à 19:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 12 décembre 2012

PASSAGE DES OMBRES...Extrait

les images de l'enfance ont traversé les campagnes le vent les poursuit et la pluie vient ternir les couleurs   parfois une aile de lumière les frôle et redonne vie à quelque détail ignoré dans un lointain silence   à l'instant des oiseaux s'envolent de la mémoire et de l'oubli vers les ombres et les mirages que le souffle du soir efface .   JEAN-CLAUDE PIROTTE .    
Posté par emmila à 23:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,