dimanche 3 octobre 2010

PAROLES DE LAINE...Extrait

Je m’enfuyais dans la chevelure éparse de la ferme. Le foin de juin s’étant rassis dans les greniers, je me glissais contre les toits. J’y demeurais à plat, écoutant les moineaux marcher juste sur ma figure, sur l’autre face de l’ardoise. Je creusais le terrier où vivre d’une tiédeur montée de l’étable. Les sons ne me parvenaient qu’étouffés, plainte des dindes, manche de fourche heurtant le mur. Je savais la mesure du foin, il fallait chaque année attendre le printemps pour voir les greniers presque vides. Alors marchant sur... [Lire la suite]
Posté par emmila à 14:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,