jeudi 4 juillet 2019

JEAN-CLAUDE IZZO...Extrait

  " Jadis tout avait un sens: et l’ombre et la lumière.Aujourd’hui tout n’est plus que justification:pour l’ombre comme pour la lumière.(Mais quelle science exacte peut répondredu silence majeur au faîte du clocher?)."   .   JEAN-CLAUDE IZZO   .    

samedi 19 mai 2018

LE MONDE D'HIER, SOUVENIR D'UN EUROPEEN

« Et de fait, rien ne rend peut-être plus palpable l’énorme régression dans laquelle est entrée l’humanité depuis la première guerre mondiale que les restrictions apportées à la liberté de mouvement des hommes et à leurs libertés. Avant 1914, la terre appartenait à tous ses habitants. Chacun allait où il voulait et y restait aussi longtemps qu’il voulait. Il n’y avait pas de permissions, pas d’autorisations, et cela m’amuse toujours de voir l’étonnement des jeunes lorsque je leur raconte qu’avant 1914, je voyageais en Inde et en... [Lire la suite]
vendredi 10 juin 2011

LE COMPLICE

On me crucifie et je dois être la croix et les clous. On me tient la coupe et je dois être la ciguë On me trompe et je dois être le mensonge. On m'incendie et je dois être l'enfer. Je dois flatter et remercier chaque instant du temps. Mon aliment est toute chose. Le poids précis de l'univers, l'humiliation, la joie. Je dois justifier ce qui me blesse. Peu importe mon bonheur ou mon malheur. Je suis le poète.   .   JORGE LUIS BORGES .     Oeuvre Caspar David Friedrich