samedi 21 mars 2009

LETTRE 2

On dirait… une fleur qui s'épanouit, rose et blanche.C'est une main d'où croît un pilier de frémissante chaleur.C'est ta main qui exorcise l'imperceptible évanescence des choses.C'est une main qui bénit.Son souvenir me permet de rester un homme.Sa réalité me permet de rester ce chat immense qui fredonne avec gêne ses chants de guerre, sous le torrent de son défi silencieux.Elle me fait penser à ces bêtes enfermées dans leur cage par un jour torride, auxquelles se révèle un torrent de blancheur d'espoir qui ne permet plus aux yeux... [Lire la suite]