vendredi 17 juin 2016

SONIA BRANGLIDOR

Une étrange lumière jauneSurgie de la page froissée    D’un très vieux livreDessine sur le mur aux oiseauxL’ombre d’un chant mystérieuxRêve éveillé sous un bel arbreL’écorce d’un jeu de mots ditsLe silence se fait mélodiePour donner des couleurs aux voyellesÉcrire la musique des larmes de l’automneEntre mémoire et des espoirsLa poésie au cœur des arts   . SONIA BRANGLIDOR .   Photographie Zineb Andres Arraki http://www.zinebandressarraki.com/zinebarraki/2011/05/
Posté par emmila à 19:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

mardi 17 mai 2016

LA PAROLE QUI VACILLE...Extrait

À brasser tant de marées dans des récitations d’enfance qu’attends-tu de la mer sinon ton propre achèvement d’écumetu ouvres la vague majusculetu enfreins l’onde loi qui dictene pas finir arraisonné ni du sel des naufragesincliné sur l’horizoncouronné du seul soleilqui meurt chaque soirtous les rayons brisés nous confient quesous la surface encoreon peut survivrejusqu’aux larmes.   FRANCIS ROYO   .   Photographie Hengki Koentjoro  
Posté par emmila à 18:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
dimanche 8 mai 2016

MURALE...Extrait

(…)Comme le Christ sur le lac...J'ai marché dans ma vision.Mais je suis descendu de la croix car je crains l'altitudeEt n'annonce pas la résurrection.Je n'ai changé que la cadencePour entendre, nette, la voix de mon coeur...Aux épiques, les aigles et pour moi, le Collier du pigeon,Une étoile abandonnée sur les toitsEt une ruelle menant au port...Cette mer m'appartientCet air humide m'appartient,Ce quai et ce qu'il porteDe mes pas et de mon sperme...m'appartiennentEt le vieil arrêt du bus m'appartient et m'appartiennentMon fantôme et... [Lire la suite]
vendredi 1 avril 2016

ANACHRONIQUE...Extrait

Puis-je te demanderde fonder pour moid'un seul motle ciel de l'ancienne douceurde me rendrel'usage des larmespour qu'apparaisseau bord d'un cilclair et parfaitl'infime alphad'une peine de mon enfanceque mon coeurloin très loindans les saisons du sangbat comme une peine étrangèrePuis-je te demanderde mentir pour moide nouveaucomme savent mentir les fablesde lire comme avantô dernière sibylled'illisibles messagesdans le vol des oiseauxet de traduire en transparencesous tes paupières closesle dialecte de ceuxqui ont oublié qu'ils sont... [Lire la suite]
dimanche 8 novembre 2015

TERRE TERANGA...Extrait

en terre teranga le fleuve pleure ce poème que jamais je n’écrirai et le sable de ton corps en mémoire du jeudi tremble comme la flamme sabrée de la mèche la ville s’écoule à l’embouchure des couleurs dans le secret des palétuviers entre les spirales de l’oiseau-voyageur et la danse rocailleuse du muezzin le silence s’enfonce rouge dans la nuit dénudée ta voix émerge de la rumeur de la mer il me revient ces chants anciens nous les pleurions devant le lac de sel avant de faire offrande aux dieux et nous en aller sans nous... [Lire la suite]
mercredi 16 septembre 2015

COULEURS VOUS ÊTES DES LARMES, Guy Béart...Hommage

Dors mon enfant c'est déjà l'heure Ça ne sert à rien que tu pleures Dans tes yeux couleur d'arc-en-ciel Il y a des larmes de sel Couleurs vous êtes des larmes Couleurs vous êtes des pleurs Elle est en couleur mon histoire Il était blanc elle était noire La foule est grise grise alors Il y aura peut-être un mort Couleurs vous êtes des larmes Couleurs vous êtes des pleurs Il lui a donné des cerises Et noire sa main les a prises Et rouge sa bouche a mordu Il y a demain un pendu Couleurs vous êtes des larmes Couleurs vous êtes des... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

lundi 26 mai 2014

IL PLEUT

    Il pleut  Aujourd'hui    Il pleut  Des larmes de pluie   Il pleut  Sur Terre  Il pleut  Et ce n'est pas d'hier      Il pleut toujours  Et ce ne sont pas des larmes d"'amour   Il pleut du désespoir  Et ça ne s'arrêtera pas ce soir      Puisqu'il pleut depuis l'aube des temps  Et ce sont des larmes d'enfant  Les pleurs des innocents  Qui vident peu à peu l'océan   ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 28 juin 2013

LES BLEUS DE TERRE

 En la brisure du vitrail la vague questionne l’éternité sur les nocesbrûlées de la guerre Une robe nuenouée au désertoù l’envol s’arrache à la fièvre Un linceul de pluieoubli sans rivesoù l’arbre tire sur son ombre un ravin courbé de cieloiseaux d’un même songeoù le fil prend ses nœuds à l’invisible L’ange de large témoin rassemble sa beauté sous l’obscuritédu temps. Entre ses cheveluresla terreendormie fragile au bas de l’univers comme la pâleurd’une croix laissée comme le combat des larmes et de la mer comme un... [Lire la suite]
jeudi 17 juin 2010

FRIGILIANA

Bien sûr il y a la montagne,et le ciel tout autour est d'un bleuà dégriser les anges quilacent et délacent ces cheminsoù nos yeux accrochentles oliviers, les petites maisonsblanches et cabrées commedes cyclistes dans la descente.Mais ici sur la terrasse cisailléede cigales et sous le bougainvillierqui grimpe il n'y a riende part et d'autre de la table,rien à quoi retenir nos larmes. .. .GUY  GOFFETTE . . .
Posté par emmila à 21:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
vendredi 16 avril 2010

CECILE OUMHANI

Qui suivra du doigt Ces odyssées de signes Au miroir de nos pas Dit caché de notre quête A des échappées de merles et de buis Tant de brisures à ces routes Rêvées depuis l'obscur en son commencement Et ces éveils obstinés Au détour des failles Quand à trop douter Les lendemains se dérobent Dévastés de paroles non tenues Et d'étoffes lavées de larmes Au plein de moissons Qui n'avaient de goût que la rouille Et toujours renaît l'entêtement à vivre Ronces perlées de fruits sombres Goûteux comme un soir d'été . . . ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 08:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,