jeudi 7 janvier 2021

JOEL GRENIER ....Extrait

Quelque part il y a, parmi les étoiles,Une mésange bleue qui recoud les voilesD'une sorgue déchirée par un rêve incongru,Ses fils sont de laine, sa table en bibiru.Cette petite main sait tailler dans la brumeDes robes de gala, belles comme l'écume.Les fées des légendes arrivent en vitesseEt exigent toutes un voile de comtesse.Alors la nuit blanchit et devient caramelLorsque le jour naissant est encore informelEt la belle endormie au bord d'un lit étrangeRêve de reprises aux ailes d'un ange.          ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 10:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

dimanche 9 août 2020

LA LETTRE DU SIXIEME SENS

  Ma lettre portée par ellipseai demandé aux motstoutes voiles ferméesde prendre le poids de l’oiseauen plein volde rendre rapport d’écritureet de déraisonde mélodie d’extravagance Même en me trompant de parcoursmêlant la longue syncope des arcs-en-cielaux phrases séquestrées des réverbèresje n’ai toujours eu qu’un seul galopla phrase mutiléel’ordre des vertébrés Celui qui crie trop fortn’entend pas l’orage déchiré de ta bouchedans ma vie qui se défait et se refaitcomme une chevelure   Celui qui ne crie pas... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mercredi 25 décembre 2019

ANGES

"Je crois aux anges qui marchent par le mondeJe crois en la Déesse aux yeux de diamantEn des amours lunaires et un piano au fondAux légendes, aux fées et aux atlantes.Je crois en un esprit qui faillit plus fécondD’harmoniser ses membres dissonantsJe crois tout éternel en une secondeJe crois au ciel futur qui fut avantJe crois aux dieux d’un aura plus purJe crois en l’humble fleur qui se soutient au murEt je crois en la chair envoûtant l’au-delà,Je crois en l’incroyable, aux choses étonnantesEn l’occupation du monde par les rosesJe... [Lire la suite]
samedi 22 juin 2019

OUTRE TEMPS

  En terre de silencede schiste et de légendes,seule. Un long bras d’argileconsenti au fleuveun bras anéanti très las.Si tendueque soit l’absencesi vibrant le silence,rester parmi les ronciersou peut-êtreretourner au port. Il faudrait longerle froid les craqueluress’asseoir un instantdans la fascination du videet résistersurtout résister. Trop de remous et de vaguestrop de nouveautés abrasivessurtout ne pas céder. Marche après marchevers l’écumele bouillonnement initialvers la merpar le vent ouvertevers le fleuvevers le... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
samedi 1 juin 2019

SYLVIE MEHEUT...Extrait

Et tout disparaîtra dans un vent de meriseL'étang aux farfadets La palombière griseLe grand ciel héliotrope revenu d'Erythrée L'arabesque des voix carrossant la valléeLe casaquin de soie glissant sur la glycine   Et tout disparaîtra dans un vent de meriseLes fièvres aluminesLa mâture du soirLa capitainerieLe col du Saint-Gothard Et l'encens des collines   Et tout disparaîtra dans un vent de meriseLes caravelles d'orLes secrets de Solyme L'essence purpurine des quarante aurores La mort aux lèvres... [Lire la suite]
Posté par emmila à 12:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
samedi 1 juin 2019

POEME 44 DE L'INTERMEZZO LYRIQUE

Merci à Adélita mia...   Des légendes du vieux temps, une blanche main me fait signe : elles chantent un pays enchanté, Où de grandes fleurs languissent dans l’or du crépuscule du soir et se regardent tendrement avec des yeux de fiancées ; Où tous les arbres, comme un chœur, parlent et chantent ; où les sources, en jaillissant, font entendre des airs de danse ; Où des hymnes d’amour s’élèvent comme tu n’en entendis jamais, jusqu’à ce qu’un désir très doux ait pris possession de toi. Ah ! je voudrais aller là-bas ; là-bas... [Lire la suite]

mardi 17 juillet 2018

POESIE VII...Extrait

  Matin d’aurore fraîche lune des grandes fuites je m’éveillais le vent cachait le feu la table beige du bois luisant les herbes hautes dans le pré à jamais l’heure des joies un silence de roses l’escalier, l’évier, libre de son eau un ailleurs qui consume l’absence lente nous imaginons le monde à notre image vertiges des hasards croyons nous aux mêmes légendes, aux ombres rugueuses dans le livre des courbes bleues devant la source   .     PATRICK ASPE     . ... [Lire la suite]
jeudi 12 avril 2018

NOTRE DAME DES LANDES...

A trop vouloir éliminer la part de Rêve, le pouvoir finit toujours par créer les Légendes. Un rêve tout seul, ce n'est pas grand chose. Des cabanes, et des marmites pleines de soupes de légumes pas trop appétissantes, et des toilettes sèches, et de la boue et des assemblées générales interminables, inconfortables et mal chauffées. La zone, Notre Dame des Landes, et tout le monde n'avait pas envie d'y aller. Ca va cinq minutes, la vie en communauté. Mais la défense de la Part de Rêve , c'est autre chose. Le pouvoir donc,... [Lire la suite]
vendredi 14 juillet 2017

ECHO A QUELQU'UN( E )...Extrait

On tourne autour d’une image, celle de l’ange auquel on ne croit pas, lui donnant volontiers les noms légendaires d’ICARE le présomptueux , ou de PROMETHEE  le voleur de feu. Il n’existe pas d’ange au féminin, mais on dit souvent que l’ange n’a pas de sexe, l’ange comme l’eunuque ou le transsexuel, aurait la voix des deux, alternativement, successivement plutôt. Par choix personnel ? Il est facile de délirer sur la notion d’ange, puisqu’il s’agit d’une fiction inventée par la religion et qui désigne l’instance à qui l’on donne la... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
dimanche 28 mai 2017

LES ESPACES DU SOMMEIL

Dans la nuit il y a naturellement les sept merveillesdu monde et la grandeur et le tragique et le charme.Les forêts s’y heurtent confusément avec des créatures de légendecachées dans les fourrés.Il y a toi.Dans la nuit il y a le pas du promeneur et celui de l’assassinet celui du sergent de ville et la lumière du réverbèreet celle de la lanterne du chiffonnier.Il y a toi.Dans la nuit passent les trains et les bateaux et le mirage des paysoù il fait jour. Les derniers souffles du crépusculeet les premiers frissons de l’aube.Il y a... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,