dimanche 25 décembre 2016

SANS TITRE

On a replié sa vie comme une carte lue à l’envers. On a replié sa vie comme un livre où se terrent les dérapages et les boues. On est telle une vieille horloge obstinée dans le recul taiseuse depuis trop longtemps. On repousse le sommeil on se cogne à l’ombre aux premiers soupirs de la mémoire. Certains guettent le soleil ou la place d’un feu. Quelles bouches diront ton nom ? Quelles bouches diront tes gestes dans l’imprudence et tes méandres inversés par distraction ? Quelles bouches oseront parler du fleuve qui courait en... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,