lundi 30 mai 2011

ECRIRE ÊTRE AU MONDE II...Extrait

Sous l’eau claire de l’abat-jour passent des femmes bleues des femmes rouges avec des sourires jusqu’au bout des mains des écritures multiples sur leur peau et des chansons de désert Elles ont la liberté des routes infinies le goût du miel et de l’orange ce qu’elles disent n’est pas compréhensible mais c’est bonheur de les interpréter . MICHEL COSEM . Oeuvre Michel Atroshenko
Posté par emmila à 22:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mercredi 25 mai 2011

SI NOUS LE VOULONS

Nous serons un peuple, si nous le voulons, lorsque nous saurons que nous ne sommes pas des anges et que le mal n’est pas l’apanage des autres.Nous serons un peuple lorsque nous ne dirons pas une prière d’action de grâces à la patrie sacrée chaque fois que le pauvre aura trouvé de quoi dîner.Nous serons un peuple lorsque nous insulterons le sultan et le chambellan du sultan sans être jugés.Nous serons un peuple lorsque le poète pourra faire une description érotique du ventre de la danseuse.Nous serons un peuple lorsque nous oublierons... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 23 mai 2011

UN CHANT POUR BOLIVAR

Notre Père qui est sur la terre, sur l'eau, sur l'airde toute notre vaste étendue silencieuse,tout porte ton nom, père, dans notre demeure:ton nom incite la canne à sucre à la douceur,l'étain bolivar à un éclat bolivar,l'oiseau bolivar sur le volcan bolivar,la pomme de terre, le salpêtre, les ombres singulières,les courants, les couches de pierre phosphorique,tout ce qui est à nous vient de ta vie éteinte,les fleuves, les plaines, les clochers furent ton héritage,ton héritage notre pain de chaque jour, père.Ton petit cadavre de... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 14 mai 2011

SIDO....Extrait

Car j’aimais tant l’aube, déjà, que ma mère me l’accordait en récompense. J’obtenais qu’elle m’éveillât à trois heures et demie, et je m’en allais, un panier vide à chaque bras, vers des terres maraîchères qui se réfugiaient dans le pli étroit de la rivière, vers les fraises, les cassis et les groseilles barbues.    A trois heures et demie, tout dormait dans un bleu originel, humide et confus, et quand je descendais le chemin de sable, le brouillard retenu par son poids baignait d’abord mes jambes, puis mon petit torse... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 21 avril 2011

HAUT-MAL...Extrait

M’alléger me dépouiller réduire mon bagage à l’essentiel Abandonnant ma longue traîne de plumes de plumage de plumetis et de duvets devenir oiseau avare ivre du seul vol de ses ailes . MICHEL LEIRIS .  
Posté par emmila à 21:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 9 avril 2011

JULIANO MER-KHAMIS

. Un symbole est mort à Jénine, en Cisjordanie, à l’âge de 52 ans. Juliano Mer-Khamis, directeur du Freedom Theatre, le théâtre libre de Jénine, a été assassiné le 4 avril par un groupe d’hommes armés. Il représentait à lui seul le symbole du conflit israélo-palestinien car il était né d’une mère juive, Arna Mer-Khamis, militante israélienne pour les droits des palestiniens, et d’un père arabe israélien, Saliba Khamis, un des chefs du Parti communiste d'Israël. Acteur et homme politique Il avait tourné pour la télévision... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 27 mars 2011

J'AVOUE QUE J'AI VECU...Extrait ( A propos de Nazim Hikmet )

J'allais voir souvent, à Moscou ou à la campagne, un autre grand poète: Nazim Hikmet, le légendaire écrivain turc emprisonné durant dix-huit ans par les gouvernements si spéciaux de son pays. Nazim, accusé de vouloir soulever la marine turque, fut condamné à toutes les peines de l'enfer. On l'avait jugé sur un bateau de guerre. Il me raconta comment on l'avait forcé à marcher jusqu'à l'épuisement sur le pont du bateau, puis comment on l'avait enfermé dans les latrines, enfoncé dans un demi-mètre d'excréments. Mon frère le poète... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 24 février 2011

ARBRE ET OISEAU...Extrait

Tandis que je tords une corde de sable  pour en lier  le temps dément,  tandis que je ramasse des débris d’avenir,  pour m’en acheter  l’aujourd’hui,  tandis que meurt de faim ma liberté,  et qu’humilié je tiens serrée  sa bouchée de pain –   c’est alors probablement que,  devant nous et devant moi,  émergera l’Atlantide...  Comme une scène d’une nouvelle Création  devant un public condamné....    Avant que je ne sombre – moi aussi je la verrai.  Je... [Lire la suite]
lundi 14 février 2011

ELOGE DE LA DIALECTIQUE...Extrait

L’injustice aujourd’hui s’avance d’un pas sûr. Les oppresseurs dressent leurs plans pour dix mille ans. La force affirme: les choses resteront ce qu’elles sont. Pas une voix, hormis la voix de ceux qui règnent, Et sur tous les marchés l’exploitation proclame: c’est maintenant que je commence. Mais chez les opprimés beaucoup disent maintenant : Ce que nous voulons ne viendra jamais.   Celui qui vit encore ne doit pas dire : jamais! Ce qui est assuré n’est pas sûr. Les choses ne restent pas ce qu’elles sont. Quand ceux... [Lire la suite]
vendredi 11 février 2011

SINGULIERS...Extrait

" C'est l'heure de l'insomnie, maîtresse de la Terrela torture est l'odeur de ce tempsoù lentement, lentement se figele sang du vivant. Laisse les arbres s’échanger les oiseauxLaisse les fenêtres faire accueil à une aube qui soit autre.Regardons la durée se rompre entre nos mainsEn direction d’un lieu ceint de sa ruptureRupture d’où vont surgir des temps secondsCeux de la houle des massesQuand la toux se mêle au ParadisEt qu’au pain se mêleL’auréole des anges. " . ADONIS . Oeuvre Christophe Hohler ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,