dimanche 8 février 2009

RENE CHAR

      A tous les repas pris en commun nous invitons la liberté. La place reste vide, mais le couvert est toujours mis.RENE  CHAR   GEORGES BRAQUE 
Posté par emmila à 19:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 2 février 2009

CAHIERS DE VORONEJ

"En me privant des mers, de l’élan, de l’envol,Pour donner à mon pied l’appui forcé du sol,Quel brillant résultat avez-vous obtenu,Vous ne m’avez pas pris ces lèvres qui remuent." . . . . . OSSIP  MANDELSTAM . . . . Photographie  Sylvain Lagarde
vendredi 2 janvier 2009

LE CHERCHEUR D'ABSOLU...Extrait

Le désert, c'est aussi l'apprentissage de la soustrac­tion. Deux litres et demi d'eau par personne et par jour, une nourriture frugale, quelques livres, peu de paroles. Les veillées du soir sont consacrées aux légendes, aux contes, au rire. Le reste appartient à la méditation, au spirituel. Le cerveau met le cap en avant. Nous sommes enfin débarrassés des futilités, des inutilités, des bavardages. L'homme, cette étincelle entre deux gouffres, trace ici un chemin qui s'effacera après son passage. Soustraire, se soustraire ;... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 5 décembre 2008

LES LONGS CHEMINS....Extrait

(...) Air respirable  et inaccessible     possibilité de  déploiement     dernier refuge  des âmes entravées     fragile peau  originelle de la naissance     intimité du  couple préservé dans la neige tournoyante     or  immarcescible du ciel aveugle et battu     union  fusionnelle des danses du feu     rosée secrète  des confidences pleines de ferveur     pudeur du cœur  qui cède à l’élan vers la confiance... [Lire la suite]
Posté par emmila à 08:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 3 décembre 2008

LOS ARROYOS CUANDO BAJAN

Comme les fleuves autrefois, ils remontent à leur source. Pour y mourir Libres !Ce sont les Indiens du Chiapas. Ils tournent autour des arbres de Justice. Leurs femmes brûlent d’amour et de douleur. Il ont de vieilles armes et des épées d’Espagne. Ils voient des bateaux ivres échoués dans les arbres. Mais ils croient dans les mots ! Et les locomotives de l’armée mexicaine roulent à tombeaux ouverts vers les grands cimetières, au milieu des forêts…Ce sont les indiens du Chiapas. Ils sont le peuple le plus réaliste du Monde, ils... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 2 novembre 2008

JE HURLE A LA LUTTE

Découvrez Geoffrey Oryema!   Je hurle à la lutte ô mon pays ma terre-natale Saline-cicatrice bidonvilles-crucifiés de l'aube aux nuits fétides chiens efflan-qués affamés immondices désaffectées tôt ou tard dans l'obs-curité mensongère cogne ma mémoire sur les tôles- ondulées aux vibrations d'orage bave ma rage de gangrène infectée odeurs puantes de caniveaux de mort prématurée d'enfants vides aux regards- remords lancinantes accusations d'un monde qui s'accouple avec l'Absurde villes-fantômes aux... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:19 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 25 septembre 2008

CHRISTINE DOUCET

Le ciel se tient à mes côtés impassible son sourire entre en moi seconde de pureté juste un battement de silence La Liberté est cette mer qu'aucun désert ne peut tarir . CHRISTINE DOUCET .
Posté par emmila à 16:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
samedi 20 septembre 2008

VENT DEBOUT

Elle navigue au près. Loin des voisinages, des remous verbeux. Elle évite les ports de jolies coques, les régates et les routes à trophées. Elle va vent debout sur la puissance d'eau, gîte vers le soleil sans tirer de bords. La lumière pour sextant elle se méfie des fausses traces de sel. Elle ne bat jamais pavillon. On la croise parfois dans une crique calme. On la reconnaît à son silence d'observance. On dit qu'elle connaît la baleine blanche, le vertu des algues, la force des vents. Qu'elle dort dans les bras d'un sauvage. Mais on... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 6 septembre 2008

LECON D'ART PLASTIQUE

Mon fils pose devant moi sa palette de couleursEt me demande de lui dessiner un oiseau.Je plonge le pinceau dans la couleur griseEt lui dessine un carréAvec des barreaux et un cadenas.Mon fils me dit, tout surpris :Mais c’est une prison, père,Ne sais-tu donc pas dessiner un oiseau ?Je lui dis : Mon fils, excuse-moi,Je ne sais plus comment sont faits les oiseaux.Mon fils pose devant moi ses crayons de couleursEt me demande de lui dessiner la mer.Je prends un crayon mineEt lui dessine un cercle noir.Mon fils me dit :Mais c’est un cercle... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,