samedi 5 octobre 2019

LIERRE...Extrait

Il me touche qu’on ne te dise ni herbe ni arbre,végétal si vivant, métèque partout à jamaisdont comme les bourgeons de rosier les pousses sont tendres.Est-ce une faute que vivre sur de tels entre-deux ?Est-il condamnable d’échapper à toutes les normes,de s’espérer libre de se sentir chez soi partoutet de ne s’enfermer nulle part dans le vaste monde,avec l’itinérance pour unique identité ?Mal toléré de ceux qui redoutent ta différence,intégré à la seule catégorie du Vivantsans aucun support autre que celui de la naturequi jamais ne te... [Lire la suite]

mardi 28 novembre 2017

A LA RENCONTRE D'UN PIN

La parole chargée de guérir a dressé cette ruinede quelques chardons bleus, de poussière et de vent ;ce chemin où la mort, empoignée par tant de mots,comme un figuier portant ses fruits dans un vieux muret l’embellie de lierre sur la porte fanée,se referme sur le devenir joyeux,le lointain, très lointain murmured’un pin amoureux. .   PIERRE-ALBERT JOURDAN   .    
dimanche 10 septembre 2017

NATHALIE RIERA...Extraits

Je suis l’amour dans la poussière des routes, mon espritn’a que lavandes et embruns pour sentiers.Je suis l’amour comme vous. Vous savez, lorsque l’onse choisit  pour se dire ce que nous n’avons encore dità personne.Vous savez que je suis l’amour comme vous, alors pourquoi le fer et le fiel ... Nous sommes l’amour inhérent.Je me rafraîchis aux ombres claires, à l’eau du cœur,à la fraîcheur de l’alliance.Avec toi, rive. D’où l’on peut encore s’inventer l’amourdu prochain, le jaune du citron, le hâle des seinset des reins,... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,
samedi 25 mars 2017

SCENARIO: DIALOGUE MUET. ( Epilogue d'une fresque Lierre )

*Que te trouves-tu ici, parasite impitoyable qui n’as de cesse d’abolir toute vie en ces lieux ? -Je ne me nourris pas de la sève de mes semblables et tire exclusivement la mienne, depuis le sol. *Le terrain vague laissé exprès pour nos caravanes s’enlaidit de broussailles où tu règnes en seigneur. -Je me dresse pour tous pouvoirs en contradicteur même, les tenant à distance, ni subis ni exercés. *Puisque tant de climats et latitudes te conviennent d’où tiens-tu l’étrange don d’être partout à la fois ? -Je pérégrine au centre de... [Lire la suite]
dimanche 31 juillet 2016

JOEL GRENIER...Extrait

Du jardin des secrets, les portes s'ouvrent sans faire de bruit, comme un aveu qui perce les murs du silence.Sans doute était-il temps de partager la lumière, la confidence des ombres pour ouvrir les allées aux fleurs.C'est un murmure du ciel qui lézarde au soleil, une envie de lierre qui rampe jusqu'aux demains où les feuilles vierges se lisent pour le plaisir de se vriller aux cœurs.Entrez, les herbes folles ! Il n'y a plus d'hellébore pour vous soigner ! Il n'est plus que la rose de noël pour entendre l'appel des petites boules... [Lire la suite]