jeudi 12 octobre 2017

LES TREMBLEMENTS INFIMES DE L'EFFACEMENT

J’ai cherché la vie dans les regards du monde, entre les tremblements infimes de l’effacement et l’apparition des matières visibles. J’ai vu des nuages blancs innerver d’eaux incendiées le ferment des jours. J’ai vu l’éclosion insaisissable des espèces, refermée dans la durée. J’ai guetté une vérité dans l’humide chaleur des corps et des éclats de soleil sur des visages tels des papillons blancs sur la tristesse. Espéré la béatitude dans les regards stupéfiés d’immensité et l’exhalation où le corps expire.   .   LIONEL... [Lire la suite]
Posté par emmila à 22:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

vendredi 7 juillet 2017

DERRIERE LA PORTE OUVERTE...Extrait

J'ai trempé ma vie au langage secret des lavoirs mes bras dans la douceur et la lavande et dans la pitié tombante du jour j'ai vu un vent inconnu descendre de vos yeux et les oiseaux du soir qui volent bas dans le silence et nos vies couchées sous l'envol des oiseaux et le silence qui vient quand aucune vie ne commence.     .      LIONEL JUNG-ALLEGRET Editions Al Manar, 2015, page 29.     . Lavoir de Nonza ( Cap Corse )
Posté par emmila à 10:28 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
jeudi 21 novembre 2013

ECORCES...Extrait

L'arbreTient dans le ventMalgré le ventArbre tenduParfois à l'extrêmeLui aussi sera briséCe sera son seul criÉchappé de tous ces silencesDe toute cette vieDe toute cette chair du mondeEn luiRecueillis si densémentQuand chaque jour nous recousonsNos vies moisissantesSur les gerçures ouvertes de la mort   .   LIONEL JUNG-ALLEGRET   .      
Posté par emmila à 19:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,