samedi 16 octobre 2010

LE LIVRE...

« Il est possible que le livre soit le dernier refuge de l'homme libre. Si l'homme tourne décidément à l'automate, s'il lui arrive de ne plus penser  que selon les images  toutes faites d'un écran, ce termite finira par ne plus lire. Toutes sortes de machines y suppléeront : il se laissera manier l'esprit par un système de visions parlantes ; la couleur, le rythme, le relief, mille moyens de remplacer l'effort et l'attention morte, de combler le vide ou la paresse de la recherche et de l'imagination... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 24 août 2010

GARCIA LORCA ET LA CULTURE

  "Quand quelqu'un va au théâtre, à un concert ou à une fête quelle qu'elle soit, si le spectacle lui plaît il évoque tout de suite ses proches absents et s'en désole: "Comme cela plairait à ma sœur, à mon père !" pensera-t-il et il ne profitera dès lors du spectacle qu'avec une légère mélancolie. C'est cette mélancolie que je ressens, non pour les membres de ma famille, ce qui serait mesquin, mais pour tous les êtres qui, par manque de moyens et à cause de leur propre malheur ne profitent pas du suprême bien qu'est la beauté,... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 12 août 2010

LE LECTEUR PRESSE

Que viens-tu faire icilecteur ?Tu as ouvert sans ménagementce livreet tu remues fébrilement le sable des pagesà la recherchede je ne sais quel trésor enfouiEs-tu là pour pleurerou pour rireN’as-tu personne d’autreà qui parlerTa vieest-elle à ce point vide ?Alors referme vite ce livrePose-le loin du réveille-matinet de la boîte à médicamentsLaisse-le mûrirau soleil du désirsur la branche du beau silence .. .ABDELLATIF  LAÂBI .. . Oeuvre Hassan Amraoui
mercredi 9 décembre 2009

HOMMAGE AUX RELIEURS

« Et dans ce monde de villes, où l’homme a perdu tant de repères et tant d’humanité, flotte le rêve, orphelin et tenace. Il cherche un abri. Il peut alors entrer chez le relieur, qui dans le silence de son atelier va d’un livre à l’autre, cherchant une oeuvre qui va lui parler, accompagner la solitude que chacun d’entre nous porte en soi. De cette rencontre entre le rêve, une oeuvre et l’artisan, va naître une pièce unique, originale, confectionnée durant des heures et des jours. Car il faut lire et relire pour relier. Ce catalogue... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 1 mars 2009

UNE TROP BRUYANTE SOLITUDE...Extrait

"Tous les inquisiteurs du monde brûlent vainement les livres : quand ces livres ont consigné quelque chose de valable, on entend encore leur rire silencieux au milieu des flammes, parce qu'un vrai livre renvoie toujours ailleurs, hors de lui-même"..BOHUMIL  HRABAL           (Une trop bruyante solitude) .
Posté par emmila à 09:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 12 octobre 2008

L'INCISIVE

"en réponseaux élans interditsaux lettres déchiréesaux entailles de mémoireen réponseà l'outrageà toute désespéranceà l'espace et à l'heureaux voix glabresen réponseaux cent lignesje lancerai un livre". FRANCOISE LISON-LEROY . .
Posté par emmila à 22:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,