dimanche 10 juillet 2022

ANNA MARIA CARULINA CELLI, POEMES ...Extrait

Si ce n'est maintenant Demain Tu auras une autre chance D'ouvrir tes doigts Semer des roses, du pain chaud, des caresses Tu es le semeur, la pluie, le soleil La terre, la résurgence Aussi la nuit qui prépare les couleurs Et la fleur endormie Et la fleur éclose Et la promesse de la rose Tu as traversé les hommes, les poings serrés Tu n'as pas offert tes lèvres Tu les as échangées ou vendues La honte te jette sur le dos un manteau de ferraille L'amplitude du geste te pèse, te coûte la peau Lorsque tu desserres les mains... [Lire la suite]

samedi 11 juin 2022

LES VIEILLES ÂMES

"On les appelle les émotifs, les penseurs. Je suis hypersensible. Tout me touche, m'atteint, m'émeut, me submerge, me gonfle. J'ai mal pour moi, pour l'autre. Je ressens. Je pleure pour un rien, je ris facilement. Je sens les odeurs, les âmes, la tristesse. Je n'ai aucune limite à ressentir. Je m'énerve plus facilement, Je suis à fleur de mots, de peaux, de beaux. Je suis une hypersensible. Je suis différente. Remplie de poésie. Quelque chose danse en moi. Une lumière me rend bizarre, intouchable, indomptable. J'en... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
vendredi 10 juin 2022

PABLO NERUDA ...Extrait

  ... . Il n’y a de pure lumièreni d’ombre dans les souvenirs :ils se sont faits cendre violâtreou pavé salede rue piétinée par les gensqui sans cesse au marché sortaient entraient. Et il est d’autres souvenirs : ceux-là qui cherchent à mordre encorecomme les dents de quelque fauve inassouvi.Ils cherchent, rongent le dernier os, dévorentce long silence de ce qui en arrière est resté. Et tout est resté en arrière, aurore et nuit,le jour suspendu comme un pont entre les ombres,les villes, les ports de l’amour et de la... [Lire la suite]
mardi 7 juin 2022

JEAN-PIERRE SIMEON...Extrait

... " Je sais je sais qu'une main levée n'arrête pas le vent et qu'on ne désarme pas d'un sourire l'homme de guerre mais je continuerai à croire à tout ce que j'ai aimé à chérir l'impossible buvant à la coupe du poème une lumière sans preuves " . . . . .   JEAN-PIERRE SIMEON . . . .   Oeuvre Arthur Rackham
Posté par emmila à 17:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 6 juin 2022

QUAND VOUS SEREZ AU MILIEU DE LA GRANDE VIE PAYSANNE

  "Quand vous serez au milieu de la grande vie paysanne Au milieu d'un champ dans les loins Ou au cœur d'une forêt en automne, Vous comprendrez qu'il y a loin de vous Au cœur du monde Qu'il y a loin de votre coupe Aux lèvres de l'éternel, Et vous écouterez bruire l'automne Et vous entendrez les feuilles Tomber de vos arbres intérieurs Vous entendrez la voix de la Terre Et le présent vous sautera aux yeux Croyez en l'extase des nuages Qui traversent les grands horizons Au petit vent du soir Au cœur de l'été chaud... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
jeudi 2 juin 2022

BERNARD PERROY...Extrait

Si je le pouvais, j'entrerais dans le vent lui-même qui danse et met en mouvement chaque feuille, j'entrerais dans la lumière elle-même avec ses jeux de couleurs qu'elle fait varier d'heure en heure à l'infini, j'entrerais dans la patience elle-même de tout ce qui se laisse faire et ne se voit pas dont le secret nous reste si longtemps voilé à force d'évidence... . . . . . BERNARD PERROY . . . . Oeuvre Fata Bahmad
Posté par emmila à 16:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

jeudi 26 mai 2022

JEAN-CLAUDE PIROTTE...Extraits

"si c'était mon dernier voyage avec la mer et le grand âge dans ma besace de très vieux colporteur aimé des nuages la douce mer dans la bouteille et le grand âge au fond des poches le regard sous le chapeau cloche qui me rapproche du ciel" . (Passage des ombres, La Table Ronde, 2008). . - "Voici ce que je pense : le noir est ma lumière et l’ombre ma distance.  ... La vie n'a pas de fin, même si le monde et la littérature agonisent. Ce n'est pas la fin du monde comment exprimer la fin de ce... [Lire la suite]
Posté par emmila à 04:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
lundi 23 mai 2022

BERNARD PERROY...Extrait

Bien-sûr le temps demeure un lieude course folle ou d’immobilité,de courses poursuitesentre nos élans et nos peurs,nos belles heures et les plus sombres,nos promenades, nos marches forcées,nos territoires gagnés ou perdus,nos flammes de vaste envoléeou celle trébuchante à chaque seconde,mais sûr abri en son indéchiffrable beautédont la lumière s’élève dans la nuit de nos cœurscomme le tremblement obstiné de l’étoile… . . . . . BERNARD PERROY . . . . .  
Posté par emmila à 23:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mercredi 20 avril 2022

L'IMPOSSIBLE RÊVE

Réconciliée avec les oiseaux je pars Vers la Mer Avertir ceux qui arrivent qu’il vaut mieux fuir, ( je pêcherai leurs corps flottant dans cette eau noire), Fuir à toutes jambes ce pays usurpateur d’Histoire Empêtré dans ses Rois ses roitelets et ses réputations d’escroc Car Je suis dans la gare de l’Incongru Celle qui n’est rien celle qui ne vaut rien L’un parce que l’autre, l’autre parce que l’un, Et que grâce à cela je peux parler, libre, Réconciliée avec les oiseaux et la rue je pars Vers la Mer Blanche ... [Lire la suite]
samedi 19 février 2022

COMME....Extrait

... . Que cette journée s’achève sans blessure comme un repos bien mérité Que cette vie se passe à ton ombre d’une lumière plus profonde Pour que la mort, quand elle arrive Arrive plus légère que le vent de la liberté. Et comme la mort est l’ombre de la vie Ainsi l’amour est celle de la mort Et mon âme passionnée de toi Est hors d’atteinte du mal Car là où elle regarde à travers ton visage Elle n’entend que son désir ardent Elle ne voit que son rêve. Elle n’a pas peur ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,