jeudi 3 novembre 2011

LA TERRE NOUS EST ETROITE...Extrait

La terre nous est étroite. Elle nous accule dans le dernier défilé et nous nous dévêtons de nos membres pour passer.    Et la terre nous pressure. Que ne sommes-nous son blé, pour mourir et ressusciter.  Que n’est-elle notre mère pour compatir avec nous. Que ne sommes-nous les images des rochers que notre rêve portera,  Miroirs. Nous avons vu les visages de ceux que le dernier parmi nous tuera dans la dernière défense de l’âme.  Nous avons pleuré la fête de leurs enfants et nous avons... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

jeudi 3 novembre 2011

RAJA CHEMAYEL

La municipalité de Paris voudrait dédier un jardin public à David Ben Gourion et une ruelle à Mahmoud Darwich. C'est comme si on dédiait un monument à Jack l'éventreur et un autre à ses victimes dans la même ville ou comme si on en dédiait un à Adolf Hitler et un autre à Anne Frank, un à l'empereur Néron et un autre à Rome, un à l'Etna et un autre à Pompéi Pourquoi Paris célébrerait-il la mémoire d'un voleur polonais en même temps que la mémoire d'un poète palestinien dévalisé ??... sa propre victime ? Depuis quand un maire parisien... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 31 octobre 2011

LES OISEAUX

L’on se verra bientôt…dans un an,deux ans, dans un siècle…et dans l’appareil photographiquefurent jetésvingt jardinset les oiseaux de la Galiléeet la voilà partie, au-delà de la mercherchant un sens nouveau à la vérité.ma patrie est une corde à sécheret les rubans du sang répandu àchaque minute…Et sable, et palmiers, je me suisétendu sur le rivageLes oiseaux ne savent point, ma Rita,que la mort et moi t’avons donnéle secret de la joie fanéeà la barrière douanière…Et nous voilà, la mort et moi,renaissantdans ton front premier,et dans... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 13 octobre 2011

PASSANTS PARMI LES PAROLES PASSAGERES

  "... Vous qui passez parmi les paroles passagères, Vous fournissez l’épée, nous fournissons le sang, Vous fournissez l’acier et le feu, nous fournissons la chair, Vous fournissez un autre char, nous fournissons les pierres, Vous fournissez la bombe lacrymogène, nous fournissons la pluie. Mais le ciel et l’air sont les mêmes pour vous et pour nous, Alors prenez votre lot de notre sang, et partez, Allez dîner, festoyer et danser, puis partez. A nous de garder les roses des martyrs, à nous de vivre comme nous le voulons." . ... [Lire la suite]
mardi 13 septembre 2011

CONTREPOINT (in memory, Edward W. Said)

New York. Novembre. 5e Avenue. Le soleil est une soucoupe éclatée. A l’ombre, j’ai interrogé mon âme étrangère : Cette ville est-elle Babylone ou Sodome ? Là-bas, au seuil d’un gouffre électrique haut comme le ciel, j’ai rencontré Edward, il y a trente ans. Les temps étaient moins impétueux. Chacun a dit à l’autre : Si ton passé est expérience, fais du lendemain sens et vision ! Partons, partons vers notre lendemain, sûrs de la sincérité de l’imagination et du miracle de l’herbe. Je ne sais plus si nous avons été au cinéma... [Lire la suite]
samedi 25 juin 2011

DU PAIN POUR LES OISEAUX...

... Le poète marche comme dans un poème invisible inauguré par un vieux marocain qui se penche sur un morceau de pain, le dépoussière, l'embrasse et le dépose dans la brèche d'un mur à la portée des oiseaux. . MAHMOUD DARWICH .
Posté par emmila à 16:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

vendredi 10 juin 2011

TU NOCHE ES DE LILAS

La noche se sienta donde tú estás. Tu noche es delilas. A veces, de los rayos de tus hoyuelosse escapa un signo que rompe la copa de vinoy alumbra la claridad de las estrellas. Tu noche es tu sombra,un fragmento de tierra legendaria para igualarnuestros sueños. Yo no soy el viajero ni el residente entu noche de lilas. Soy el que un día fue yo.Cada vez que la noche te rodea, mi corazónduda entre dos moradas: yni el ser ni el alma se satisfacen. Ennuestros cuerpos, un cielo abraza a una tierra, y toda túeres tu noche... una noche que... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 10 juin 2011

NE T'EXCUSE PAS

Dépose ici et maintenant la tombe que tu porteset donne à ta vie une autre chancede restaurer le récit.Toutes les amours ne sont pas trépas,ni la terre, migration chronique.Une occasion pourrait se présenter, tu oublierasla brûlure du miel ancien.Tu pourrais, sans le savoir, être amoureuxd’une jeune fille qui t’aimeou ne t’aime pas, sans savoir pourquoielle t’aime ou ne t’aime pas.Adossé à un escalier, tu pourraiste sentir un autre dans les dualités.Sors donc de ton moi vers un autre toi,de tes visions vers tes pas,et élève ton... [Lire la suite]
Posté par emmila à 14:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mercredi 25 mai 2011

SI NOUS LE VOULONS

Nous serons un peuple, si nous le voulons, lorsque nous saurons que nous ne sommes pas des anges et que le mal n’est pas l’apanage des autres.Nous serons un peuple lorsque nous ne dirons pas une prière d’action de grâces à la patrie sacrée chaque fois que le pauvre aura trouvé de quoi dîner.Nous serons un peuple lorsque nous insulterons le sultan et le chambellan du sultan sans être jugés.Nous serons un peuple lorsque le poète pourra faire une description érotique du ventre de la danseuse.Nous serons un peuple lorsque nous oublierons... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 25 avril 2011

EN CE LUNDI DE PÂQUES....LA GUERRE

  . La terre en Palestine est notre mémoire notre nature, notre espoir et lumière la terre en Palestine est le sourire de nos grand-mères et de nos ancêtres la terre est notre rêve contre la déchirure. En Palestine, au mois de mars, le peuple célèbre chaque année la journée de la terre pour commémorer nos martyrs et nos agriculteurs tombés pour la Palestine, sa terre et son honneur, une terre mélangée de sang et de nourriture. La terre en Palestine est sacrée pour nos mères nos enfants, et nos paysans malgré les malheurs... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,