jeudi 24 novembre 2016

MARCHER

Un seul souci... marcher...Dans le noir... marcher... Dans la nuit épaisse de la voûte fraîche l'enclume son métallique approche. Marcher... La procession s'enroule en pelote, et doucement l'air se raréfie, la voix de fer s'alourdit: le marteau frappe et résonne et gémit.Un seul souci...marcher... On débouche : aire faite d'yeux. Yeux aveugles, yeux sillus, yeux clos, yeux diaphanes Yeux éteints, yeux écarquillés, yeux sources trompés par les miracles de l'humain.Un seul souci...marcher... Aire faite de bouches. Bouche qui rit, bouche... [Lire la suite]

vendredi 23 août 2013

MARCHER

Un seul souci... marcher... Dans le noir... marcher... Dans la nuit épaisse de la voûte fraîche l'enclume son métallique approche. Marcher... La procession s'enroule en pelote, et doucement l'air se raréfie, la voix de fer s'alourdit: le marteau frappe et résonne et gémit. Un seul souci...marcher... On débouche : aire faite d'yeux. Yeux aveugles, yeux sillus, yeux clos, yeux diaphanes Yeux éteints, yeux écarquillés, yeux sources trompés par les miracles de l'humain. Un seul souci...marcher... Aire faite de bouches. Bouche qui rit,... [Lire la suite]
Posté par emmila à 02:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 27 mai 2013

CE QUE DISENT LES VENTS...Extrait

Marcher parfois longtemps dans la prairie du vent. Ses bottes malmènent les fleurs, l’herbe aux rêves de voyage.   Puis le petit village près d’un bois. L’harmonica d’une eau rapide qui se cache pour voir le ciel et l’ombre, et les cailloux entraînés de ferveur, sur leurs genoux qui brûlent.   Entendre alors la persuasion très tendre et douce d’un oiseau qui solfie les mesures d’une clairière. Deux fois peut-être. Puis se tait. Se dissout dans la perfection pure et simple du silence.   .     ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,