dimanche 11 octobre 2015

MAX-POL FOUCHET

Nous étions la marelle et la pierre et l’enfant Le rire et les courses le livre et la courbe et la craie La tuile le gué la rivière les sautes du vent Aux transparentes carènes ce maigre brûlis d’herbes Qu’un peuplier sur l’espace un doigt sur les lèvres A jamais taise le secret dans le rouissage du jour Perdons-le dans la neige le sable la verdeur vivons Comme si nous ne savions rien des fumures du labour Sur le tour des saisons monte la poterie des collines Des taillis de la nuit les chiens ont levé le jour Au tableau de l’école... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,