lundi 7 mars 2016

IL ETAIT NE...

Il était né d'une poussière d'écume et d'un bloc de craie sur le bord d'une mer qui lui donna le sein. Et chaque vague le poussait à regarder plus loin, au delà des frontières qu'il ignorait encore. Le ciel était lourd de souvenirs à grandir. Toujours il garda son cœur de falaise, rempart à la tourmente mais friable au zéphyr et chantait souvent des airs de marins en baissant le front comme pour une prière à la vie. Humble dans le soleil couchant. Et sa peau de sel avait soif d'amour et d'histoires de vents. Quand celui du noroît lui... [Lire la suite]

mercredi 26 août 2015

POEME A ALAIN GERBAULT

Tu n'es pas fait de la même glaise que nousC'est un autre torrent qui brise tes genouxDe quel monde inconnu tiens-tu ces belles hanchesCes colombes de sel qui nichent dans tes branchesTon pas n'a pas franchi le seuil de nos prisonsTu ignores le gel et le nom des saisonsEt tes bras sont peuplés de voyageurs étrangesO toi dont la peau sent le soleil et l'orangeQui trace ton sillon dans le sable des mersConnaîtras-tu jamais nos sourires amersNos épaules fanées, ces poitrines fragilesEt les relents d'acier qui ternissent nos îlesTu... [Lire la suite]
lundi 1 décembre 2014

JOEL GRENIER...Extrait

La brise du soir lui avait dit. Les vents étaient favorables à pousser les voiles vers les ports. Alors elle l'attendait, le voyageur de son coeur.Et la mer montait comme pour repousser le coucher du soleil et figer dans le ciel ses dernières lueurs.Un pas de plus vers les retrouvailles, c'est une éternité en moins loin ses bras. L'horizon lui répétait son vide. Les nuages passaient plus vite que le temps.On ne saura jamais si le marin était revenu ou si, au nouveau matin, un amour s'était noyé puisque la nuit s'était refermée sur le... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 12 novembre 2012

UN ETRANGER, AVEC SOUS LE BRAS, UN LIVRE DE PETIT FORMAT...Extrait

Nomade ou marin, toujours, entre l’étranger et l’étranger, il y a – mer ou désert – un espace délinéé par le vertige auquel l’un et l’autre succombent.Voyage dans le voyage.Errance dans l’errance.L’homme est, d’abord, dans l’homme, comme le noyau dans le fruit, ou le grain de sel dans l’océan.Et, pourtant, il est le fruit. Et, pourtant, il est la mer. .   EDMOND JABES   .      
Posté par emmila à 20:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
samedi 24 janvier 2009

LE RITUEL BRETON...Extrait

[...] dis-leur le poème de la merle prodige du matinet le miracle du vent.Et dis-leur la jubiliation des capitainesqui s'en venaient de Madèredans l'assomption d'une misaine. [...] Notre-dame des îles et notre-dame des goémonsnotre-dame des navires et notre-dame des houesnotre-dame des marins et notre dame des forbanspriez pour moi, l'Infidèle, pélerinde tous les océanset priez pour moi dans vos pardonsau centre de vos étésnotre-dame des mimosas et notre-dame des genêtspriez pour moi à Raz, Molène et Douarnenez. Ah quand... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 21 juin 2007

RÊVE DE MARIN

Moi, le matelot, là, sur mon rivage   Posé sur un blanc et dur fleuve offrant   Son bras à certaine mer andalouse       Je me vois en rêve à bord d’un navire   Je suis amiral et je fends les flots   Sous le feu solaire et la lune froide       Les glaces du sud ! Les îles polaires   De septentrion ! Blancheur printanière   Nue sous les glaciers et transie de froid       Corps de roche et cœur de cristal fragile !   L’été... [Lire la suite]
Posté par emmila à 05:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,