jeudi 19 mai 2022

MARIO BENEDETTI... Extrait

... Si le monde ne tournait plus Ou le temps n'existait pas, Alors, jamais je ne mourrai Jamais tu ne mourras Et notre amour non plus ... Mais le temps n'est pas nécessaire Notre amour est éternel Nous n'avons pas besoin du soleil Ni de la lune ou des astres Pour continuer de nous aimer... Si la vie était autre Et la mort arrivait Alors, je t'aimerai Aujourd'hui, demain... Pour toujours, Encore. . . . . . MARIO BENEDETTI . . . . . Photographie Gaëlle de Trescadec

jeudi 7 septembre 2017

SI DIEU ETAIT UNE FEMME

" Et si Dieu était une femme? demande Juan Gelman sans se troubler le moins du monde. Ah ça, si Dieu était une femme il se pourrait que les agnostiques et les athées nous n'eussions pas dit non avec la tête et dit oui avec nos tripes.Peut être eussions nous approché de sa divine nudité pour baiser ses pieds, point fait de bronze, son pubis point fait de pierre, ses seins point fait de marbre et ses lévres point faites de plâtre. Si Dieu était une femme elle ne s'installerait pas lointaine, au royaume des... [Lire la suite]
mardi 5 septembre 2017

MARIO BENEDETTI

Chaque fois qu'ils nous donnent des cours d'amnésie comme s'ils n'avaient jamais existé les yeux combustibles de l'âme ou les lèvres de la peine orpheline chaque fois qu'ils nous donnent des cours d'amnésie et nous pressent d'effacer l'ivresse de la souffrance je suis convaincu que ma région n'est pas le divertissement d'autres   dans ma région il y a des calvaires d'absence des souches futures/des banlieues de deuil mais aussi des candeurs de hanche des pianos qui tirent des larmes des cadavres qui regardent... [Lire la suite]
mardi 5 septembre 2017

REVEILLES TOI AMOUR

Bonjour buon giorno guten morgen réveille-toi amour et prends note uniquement dans le tiers monde quarante mille enfants meurent par jour dans le placide ciel dégagé flottent les bombardiers et les vautours quatre millions d'êtres ont le sida la cupidité dépouille l'Amazonie   buenos dias good morning réveille toi sur les ordinateurs de la grand mère ONU on ne peut plus mettre plus de cadavres du  Rwanda les fondamentalistes décapitent des étrangers le pape prêche contre les préservatifs  Havelange... [Lire la suite]
samedi 1 février 2014

MARIO BENEDETTI...

Ne reste pas immobile sur le bord de la route ne gèle pas la joie n’aime pas à contrecœur ne te sauve pas ni maintenant ni jamais ne te sauve pas ne te remplis pas de calme ne garde pas du monde qu’un simple coin tranquille ne laisse pas retomber tes paupières, lourdes comme des jugements ne reste pas sans lèvres ne dors pas sans sommeil ne pense pas sans sang ne juge pas sans temps mais si malgré tout, tu ne peux t’en empêcher et que tu gèles la joie et que tu aimes à contrecœur et que tu te sauves maintenant et te remplis de calme... [Lire la suite]
lundi 11 novembre 2013

ROSTRO DE VOS / VISAGE DE TOI

Tengo una soledad tan concurrida tan llena de nostalgias y de rostros de vos de adioses hace tiempo y besos bienvenidos de primeras de cambio y de último vagón tengo una soledad tan concurrida que puedo organizarla como una procesión por colores tamaños y promesas por época por tacto y por sabor sin un temblor de más me abrazo a tus ausencias que asisten y me asisten con mi rostro de vos estoy lleno de sombras de noches y deseos de risas y de alguna maldición mis huéspedes concurren concurren como suenos con sus renconres nuevos... [Lire la suite]

dimanche 12 mai 2013

DEFENDRE LA JOIE

  Défendre la joie comme une tranchéela défendre du scandale et de la routinede la misère et des misérablesdes absences transitoireset définitivesdéfendre la joie comme un principela défendre de la stupéfaction et des cauchemarsdes neutres et des neutronsdes douces infamieset des graves diagnosticsdéfendre la joie comme un drapeaula défendre de la foudre et de la mélancoliedes naïfs et des canaillesde la rhétorique et des arrêts cardiaquesdes endémies et des académiesdéfendre la joie comme un destinla défendre du feu et des... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 26 septembre 2012

NO ESPANTA PAJAROS

Al espanta pájaros no le importa el huerto más bien lo hastía su obligación gratuita y además se siente desolado con su sombrero roto y sus andrajos al espantapájaros no le importan los pájaros pero aprecia que alguna mosca candorosa recorra sus bíceps de madera en realidad los pájaros se alejan no porque él los intimide sino porque viene tormenta y ésta no es simulacro . Ce n´est pas le potager qui tracasse l´épouvantailMais plutôt cette obligation gratuite qui l´exaspère,de plus, il se sent navréavec ce chapeau troué et ses... [Lire la suite]
vendredi 6 mai 2011

AHÍ NOMÁS

En el manso dolor que te perturbacuando asumes lejano cómo vibra o jadeala inocencia del otroen la desolación convertida en crisálidaen el silencio lleno de palabras nonatasen el hueco de llanto inmerecidoen tu ausencia de diosesen la asunción de tus mejores miedosen tus cenizas de utopíaen tu fe de a pesar / de sin embargoahí nomás precisamente ahíse oculta / resiste / permanecela caverna profunda / inexpugnableque algunos / unos pocosdicen que es la conciencia . . . MARIO BENEDETTI . . . ?
Posté par emmila à 16:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 6 mai 2011

JUSTE LA

Dans la paisible douleur qui te perturbequand tu saisis au loin comment vibre ou halètel’innocence de l’autredans la désolation muée en chrysalidedans le silence plein de mots non-nésdans le creux des pleurs imméritésdans ton absence de dieuxdans l’acceptation de tes meilleures peursdans tes cendres d’utopiedans ta foi de malgré / de toutefoisjuste làprécisément là se cache / résiste / demeurela caverne profonde / inexpugnableque certains / quelques-unsdisent être la conscience   .. . . MARIO BENEDETTI . . . Oeuvre... [Lire la suite]