lundi 25 juillet 2022

POUR TUNIS

Au sud-est du mont Ichkeul calme frisson de menthe et calme lisière des champs de blé Qui traversent la plaine d’Utique d’anis d’asphodèle et tantôt de narcisse Avant que ne s’envole un oiseau difforme loin du micro climat des sirènes Viens que m’inonde ton sourire . Je viens d'apprendre une autre langue qui donne un autre nom à la blancheur T’en souvient-il nous avons ranimé des flammes éteintes et d’anciennes lueurs Derrière le voile des feuillages, je vois les voiliers invisibles. C'est près de Pompéi que mes ardeurs ont... [Lire la suite]