jeudi 15 décembre 2016

ELOGE DE LA FUITE...Extrait

Amour. Avec ce mot, on explique tout, on pardonne tout, on valide tout parce que l’on ne cherche jamais à savoir ce qu’il contient. C’est le mot de passe qui permet d’ouvrir les cœurs, les sexes, les sacristies et les communautés humaines. Il couvre d’un voile prétendument désintéressé, voire transcendant, la recherche de la dominance et le prétendu instinct de propriété. C’est un mot qui ment à longueur de journée et ce mensonge est accepté, la larme à l’œil, sans discussion, par tous les hommes. Il fournit une tunique honorable à... [Lire la suite]

jeudi 17 novembre 2016

ECCE HOMO...Extrait de PREFACE

« Je ne suis nullement, par exemple, un croquemitaine, un monstre moral, - je suis même, de par nature, à l'antipode du genre d'hommes qu'on a vénérés jusqu'ici comme vertueux. Il me semble, entre nous, que c'est justement ce qui me fait honneur. Je suis un disciple du philosophe Dionysos ; j'aimerais mieux, à la rigueur, être un satyre qu'être un saint. Mais on n'a qu'à lire cet écrit. Peut-être ai-je réussi à y exprimer cette opposition de façon sereine et philanthropique, peut-être n'a-t-il pas d'autre but. « Améliorer » l'humanité... [Lire la suite]
mercredi 28 septembre 2016

JONGLEUR DE TEMPS...Extrait

Puisque des murs se lèvent autour de l’homme, des murs que construisent à la hâte mensongère ceux qui vivent dans la peur qu’une parole plus forte qu’eux ne vienne abîmer leur volonté de se restreindre puisque tant de murs se lèvent autour de l’homme que le monde lui est devenu une prison multiple et dure, il est bon que l’homme qui a souffert les restrictions que d’autres lui imposent vienne toucher, tangible et toujours présent, ce Mur, ce Mur qui résume et englobe tous les murs. Murs devant l’enfance vive et gaie, murs devant... [Lire la suite]
mercredi 15 juin 2016

DU MENSONGE A LA VIOLENCE...Extrait

La tromperie n'entre jamais en conflit avec la raison, car les choses auraient pu se passer effectivement de la façon dont le menteur le prétend. Le mensonge est souvent plus plausible, plus tentant pour la raison que la réalité, car le menteur possède le grand avantage de savoir à l'avance ce que le public souhaite entendre ou s'attend à entendre. Sa version a été préparée à l'intention du public, en s'attachant tout particulièrement à la crédibilité, tandis que la réalité a cette habitude déconcertante de nous mettre en présence de... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 16 février 2016

EPITRE DU DIVIN MARQUIS A QUELQUES DUPES

Nous sommes devenus économes nous n’aimons plus qu’à bon escient ou avec circonspection la vie nous a généreusement dotés dans la gamme du sombre et si n’était que la vie mais la mort était fée à notre berceau nous devrons compter avec elle écouter ses hérauts recevoir ses émissaires ukases et sermons les entendre sans être dupe prendre le risque du dégoût tutoyer le prophète et comme lui feindre l’appeler seigneur en hommage au mensonge incarné nous faisant passer la corde au cou du ciel des créateurs qui s’y terrent des... [Lire la suite]
mercredi 16 septembre 2015

LÂCHER PRISE

Nous n'avons qu'une seule vie, qu'une seule pauvre vie et, en partie, nous la perdons dans le leurre, le mensonge d'un travail. Alors, un jour, dans ce jardin, notre vie s'est retirée en silence. Elle est allée rejoindre les solitaires, la solitude. Devons-nous la porter comme un fardeau, nous délivrer d'elle? Ou bien l'abandonner à la faim des serpents, à l'horreur des jours, aux regards assassins des bourreaux? C'est pour rejoindre notre vie que nous écrivons, c'est pour toucher en nous les battements de son cœur que nous... [Lire la suite]
Posté par emmila à 03:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mardi 26 août 2014

CE SOIR DANS CE MONDE

Ce soir dans ce mondeles mots du rêve de l’enfance de la mortil n’est jamais « ça », ce que l’on veut direla langue natale châtrela langue est un organe de connaissancede l’échec de tout poèmecastré par sa propre languequi est l’organe de la ré-créationde la re-connaissancemais non celui de la résurrectionde quelque chose en guise de négationde mon horizon de maldoror avec son chienet rien n’est promesseentre le diciblequi équivaut à mentir(tout ce que l’on peut dire est mensonge)le reste est silencesauf que le silence n’existe... [Lire la suite]
mardi 29 juillet 2014

LETTRE OUVERTE DU COLLECTIF PALESTINE 63 A FRANCOIS HOLLANDE

à Mon­sieur François Hollande Palais de l’Elysée 55 rue du Fau­bourg St Honoré 75008 PARIS Clermont-​​Ferrand, le 9 juillet 2014 Monsieur le Président de la République, Au pré­texte de l’assassinat de trois jeunes colons, assas­sinat que nous condamnons, Ben­jamin Neta­nyahou s’est lancé dans une opé­ration de punition col­lective à grande échelle contre les Pales­ti­niens, tués, blessés, expulsés et empri­sonnés en nombre, genre dans lequel l’armée israé­lienne excelle depuis longtemps. Ces... [Lire la suite]
lundi 9 juin 2014

TESTAMENT DE RAVACHOL...Extrait

Nous n’habitons nulle part nous ne brisons de nos mains rouges de ressentiment que des squelettes de vent nous tournoyons dans un désert d’images diffusées par les invisibles ingénieurs du monde de la séparation permanente retranchés dans les organismes planétaires planificateurs infatigables du spectacle nous ne sommes rien nous ne sommes qu’absence une brûlure qui ne cesse pas nous n’embrassons nulle bouche vraie nous parlons une langue de cendres nous touchons une réalité d’opérette nous n’avons jamais rendez-vous avec nous-mêmes... [Lire la suite]