jeudi 7 janvier 2021

JOEL GRENIER ....Extrait

Quelque part il y a, parmi les étoiles,Une mésange bleue qui recoud les voilesD'une sorgue déchirée par un rêve incongru,Ses fils sont de laine, sa table en bibiru.Cette petite main sait tailler dans la brumeDes robes de gala, belles comme l'écume.Les fées des légendes arrivent en vitesseEt exigent toutes un voile de comtesse.Alors la nuit blanchit et devient caramelLorsque le jour naissant est encore informelEt la belle endormie au bord d'un lit étrangeRêve de reprises aux ailes d'un ange.          ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 10:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

lundi 10 septembre 2018

CHRISTIAN VIGUIE...Extrait

Il y a des oiseauxqui savent se corromprepour être à la fois euxet les ailes du vent. ... Peut-être que je mourraien même temps qu'une mésangeet qu'un poème se feraentre la mésange et moipuisque nous aurons réponduune dernière foisà l'appel et à la mesure du monde . . . . .   CHRISTIAN VIGUIE . .   .   . Fresque de Cnossos 1550 av. JC    
Posté par emmila à 09:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
vendredi 14 juin 2013

ECLATS D'UNE POETIQUE DE L'APPROCHE DE L'INCONNAISSABLE...Extrait

S'arrêter pour boire à l'inconnu du vol de l'oiseau Geneviève Clancy, 2005     - Je vis tout le temps dans l'alarme. Mourir plusieurs fois. Mourir tant de fois, - pour renaître. Mourir chaque jour pour ressusciter, - dire et redire que le soleil brille. Que cela coûte sept ciels, que cela se paie de dix enfers. Qu'importe ! Tel est le chemin du devenir à l'épreuve du présent, dans le combat du réel au quotidien. Sa geste d'universel ne fait pas de nous des héros. - Seulement la modestie de la mésange, croisée en plein... [Lire la suite]
Posté par emmila à 12:16 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mardi 28 août 2012

L'ENVERS

                                      A l’envers de l’ombre il y a un chant d’oiseau au bord d’un étang le grand soleil d’été L’ombre est celle d’un frêne il frémit imperceptiblement Le chant la voix d’une mésange quatre notes flûtées L’ombre c’est moi encore peut-être qu’elle ombrage Ce fut moi qui écoutais l’oiseau Le ciel pâle en moi se mire dans l’eau de l’étang Les feuilles du frêne éparpillent leur... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,