vendredi 1 novembre 2019

JEAN LAVOUE...Extrait

J'accorde à ces moments sans éclatsTout le silence qu'il faut pour les réconforterJe laisse agir la lumièreJ'apprends ainsi à espérer Quand la nuit pose sur ma joue son masque de veloursQuand la pluie s'insinue sous les ardoises du cielJe tends la flamme entre les motsD'une lampe tenue dans des celliers d'enfance Là où l'ombre est la plus tenaceJe n'ai que cette source au bout des doigtsPour tracer un cheminLà où n'était que bois mort et ronces enchevêtrésJe retrouve sève ardenteEt des sentes où passer Il ne suffit que d'un... [Lire la suite]

lundi 18 février 2019

ANNE MARGUERITE MILLELIRI...Extrait

C'était un chemin de traverse dans l'enclos du rêve -- un message enclosdans une bouteille jetée aux vagues grisesde la mer C'était un chemin et c'était un bouton d'or qui s'ouvrait sur un rêve liseré d'azur C'était la mer en ressacsqui rugissait de froides larmesgriffant les joues C'était un message délivré du temps --que la mer a lavé.   .  . . .  ANNE MARGUERITE MILLELIRI . .     ..        
mercredi 21 novembre 2018

MA PART DE L'ÊTRE

J’ai un message dans la tête. C’est une lettre d’amour. Leurs destinataires ne me sont pas tous connus mais je les sens vibrer comme des feuilles dans le noir. Ils forment une petite communauté qui parle mille langues. Chacun pourtant se comprend car chacun connaît par cœur la syntaxe commune du silence. C’est elle qui nous unit dans quelques barriques d’ivresse qui roulent au milieu de l’éternité. Je leur envoie chaque soir un peu du parfum de mes vignes. Celui d’un vin d’adolescence qui n’a pas pris une ride. Je vous envoie des... [Lire la suite]
Posté par emmila à 09:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
dimanche 11 novembre 2018

ANNA MARIA CARULINA CELLI ... Extrait

È porta lu quissu missaghju Per tutti quelli chì sò d’avveneÈ di l’anticu ai primuraÈ di l’avvene ùn ai paura Campesino, Esse Et porte leur ce messagePour tous ceux qui sont l'avenirDu passé prends soinDe l'avenir n'aie crainte     .   ANNA MARIA CARULINA CELLI     .   Oeuvre Vlad Safronow
Posté par emmila à 21:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mercredi 13 juin 2018

PASSANT DE LA LUMIERE - PASSAGE DU PASSEREAU

Le passereau est un passer-moineau, un petit oiseau de l’ordre de ceux qui passent et traversent, fuselés, la vie précaire. Le passereau est éphémère, il est passe-fleur, passiflore, passionné comme l’anémone qui vibre en plein vent d’étincelles. Ses poumons sont d’oiseau éphémère, les bronchioles se ramifient dans le tissu pulmonaire, le traversent et se prolongent par des sacs aériens qui sont tissus d’or et de songes dans le souffle des nuages. Le passereau passe le souffle dans le syrinx de son chant comme message d’un ciel si... [Lire la suite]
Posté par emmila à 02:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
samedi 1 juillet 2017

GRACE AU TAMBOUR

Grace au tambour volant, vieux volant, que la nuit gobe et crache en milliers d’étoiles Grace au tambour aux mains d’arbre à pain Aux  mains de pieuvre au galop dans les cayes Grace au tambour qui roucoule comme une femme comblée Grace au tambour et ses fruits d’étincelles Grace au tambour que la nuit épingle sur la corde du conte Je te regarde femme Aux pas de merle luisant Aux pas de mer déchaînée Torturant ma mémoire d’homme stupéfait Cœur surpris du message   Ta flamme épousant le secret des tempêtes ... [Lire la suite]

dimanche 28 mai 2017

JOEL GRENIER

Au jardin de l'improbable, j'avais planté le clou. Rien n'a su pousser qu'une clé des songes sur un fond de soleil. Il suffisait de pousser le cœur, tout était ouvert, et le toi profond et le moi d'été, journée porte ouverte. Il a fallu que je me suspende à un coin de tes yeux pour comprendre à la fin qu'il n'y avait pas de serrure. La clé ne servait, à la vérité, qu'à garder le secret.   .   JOEL GRENIER   .    
Posté par emmila à 07:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
dimanche 23 avril 2017

MANDELA

Posté par emmila à 14:46 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 11 avril 2017

CHRISTIANE SINGER...Extrait

Quand je parle d'un a-théisme aimant,Le "a" privatif interdit toute représentation...Ce n’est pas un contenu que j’ai à transmettre :Chaque âme est d’une telle richesse !Il faut que cette richesse soit réveillée…La vie est tellement généreuse : on ne peut pas passer à côté.On ne peut pas passer à côté de l’automne, de la neige quand elle tombe…Tout reflète de la PrésenceNous sommes dans une société qui nous distrait en permanence de l’essentiel.Nous sommes hors de nous !Nous ne sommes pas mis en relation avec cette profondeur en... [Lire la suite]
samedi 19 novembre 2016

D'AMOUR ET DE DESOLATION...Extrait

Chair pétrifiée de l’Amérique,hallali de pierre éboulée,rêve de pierre, notre rêve,pierres du monde avec leurs pâtres ;pierres qui se dressent d’un coupafin de s’unir à leurs âmes !Dans la vallée close d’Elqui,par pleine lune de fantôme,nous doutons : sommes-nous des hommesou bien des rochers en extase !Les temps reviennent, fleuve sourd,et on les entend aborderdu Cuzco la meseta, marchesgrimpant à l’autel de la grâce.Sous la terre tu as sifflépour le peuple à la peau ambrée;ton message, nous le dénouonsenveloppé de salamandre;et dans... [Lire la suite]