mercredi 13 juin 2018

TOTEMS D'AILLEURS...Extrait

  ... sourdement sous la vagueet l’écho diluviencomme la peur ancestralele naufrage d’un mondequi nous glaviote sur la toilequelques ris dans le cœursous les grains la tourmentele dépit de gerber au gré des entourloupesà la cape au bord du videque l’accalmie revienne ...   .     ALAIN JEGOU     .
Posté par emmila à 02:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mardi 5 juin 2018

PARTAGE DES EAUX

Pas encore née, déjà forméePassager d'un monde liquidePetit poisson, juste un frissonAnimée de gestes languidesOù est le haut, ma mère l'eau?Où est le bas dans ton silence?Dans la douceur de ton enclosJe suis un presque-rien qui danseEt tu me tiens au plus serréTon anneau d'or est bien ferméMon océan particulierMa chèreGeôlière C'est le doux partage des eauxQu'on garde au plus creux de ses osOù viennent boire les oiseauxDu rêveOn ne sait pas sur son îlotQu'on sera jeté par le flotBonheur qui d'un coup de ciseauS'achèvePartage des... [Lire la suite]
mardi 5 juin 2018

CONGO

Oho ! Congo oho ! Pour rythmer ton nom grand sur les eaux sur les fleuves sur toute mémoireQue j'émeuve la voix des kôras Koyaté ! L'encre du scribe est sans mémoire. Oho ! Congo couchée dans ton lit de forêts, reine sur l'Afrique domptéeQue les phallus des monts portent haut ton pavillonCar tu es femme par ma tête par ma langue, car tu es femme par mon ventreMère de toutes choses qui ont narines, des crocodiles des hippopotamesLamantins iguanes poissons oiseaux, mère des crues nourrice des moissons.Femme grande ! Eau tant ouverte à... [Lire la suite]
mardi 5 juin 2018

GABRIELA MISTRAL...Extrait

Arbre, qui n'es pas autre choseque le tendre sein d'une femme,puisque chacune de tes branchesberce un être dans chaque nid :  ... fais qu'à travers tous les étatset les âges, plaisir, douleur,mon âme ait un invariable,universel geste d'amour...     .     GABRIELA MISTRAL     .       Oeuvre ?
vendredi 6 avril 2018

JEAN LAVOUE...Extrait

Le livre que j’ouvre à présent Est celui de l’arbre et du vent,Des saisons et du ciel infini,Des moissons du silenceDont toutes mes racines ont soif. Si je marche en claudiquant Sans me hâter vers la ligne des grèvesCe n’est pas pour comprendreMais pour laisser aller : Creuser mon ignoranceNe m’est plus nécessaire. Portées par l’aile de l’instant Des pages détachées volent dans ma mémoire ;Je me fie à leur errance.Aucun traité ne me donnera plus le goûtDe ces paraboles incendiées. Des visages me... [Lire la suite]
lundi 5 mars 2018

JEAN-CLAUDE PIROTTE...Extrait

J'écris à toutes les femmes commesi je les aimais car toutesles femmes sont aimables et cellequi seule est mon amour dortde son sommeil de légendeelle est toutes les femmes elle esttoutes les rages elle est toutes les pluieselle est tous les amours elle esttoute l'absence et toute l'évidence.   .   JEAN-CLAUDE PIROTTE   .     Oeuvre Katya Grydneva
Posté par emmila à 19:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

mercredi 31 janvier 2018

ALERTE AUX OMBRES...Extrait

La moindre bête blesséepèse si fort sur la terre,la moindre graine écraséeque la nuit les laisse faire. Souci précoce des herbesbrusque étamine de pluiequi pourra dans chaque rêveretrouver ce qui le fuit ? A chaque gorgée de silencela bête roule un peu plusà chaque coup de la lancevotre peur est mise à nu. Demain l'arbre vit dans ses feuilleset la bête pleine d'amours'endort sur le nouveau seuilque découvre le grand jour.   .     JEAN CAYROL 1944-1945 Camp de concentration de Mauthausen   .   ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
lundi 15 janvier 2018

TROISIEME DESSOUS, MATIERE DE RÊVE III...Extrait

Dans les touffes de baisers, le palais des coquilles ; dans les plumes des pierres, la fontaine des langues ; dans l’éventail des seins, le sentier des regards. Sur les flammes effeuillées, la paupière d’ombre ; sur les ruissellements ébahis, le mot de passe ; sur les chevelure en opéra, la pluie de sucs. Un nuage de griffes arrache la peau du ciel ; un geyser de frelons écorche doucement le vent ; un cyclone de pétales déshabille le temps qu’il fait.   .     MICHEL BUTOR     . Photographie ? ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
vendredi 5 janvier 2018

CHANSON DU PRISONNIER POUR SON PETIT GARCON

- Ruisseau, ruisseau Arrête-toi, dirent les menthes, Gentil ruisselet Fil d'argent Ruban de lumière Écoute: nous sentons bon Et nos timides cousines Les violettes Désirent te connaître, Reste avec nous, Ruisseau- ruisselet, Gai compagnon.-   Mais le ruisseau s'enfuit Et une rose penchée sur l'eau Devint rouge de colère.   On l'entendit plus loin Rouler et rire sur les blancs galets, Ronronner dans l'herbe, Murmurer sur la mousse soyeuse. - Ne pars pas Dirent les galets Et l'herbe et la mousse, ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
vendredi 29 décembre 2017

LA VOIX DE PERSONNE...Extrait

J'écoute la rumeur qui monte des choses. La pensée vide, j'entre en résonance. La parole peut jaillir d'une simple motte de terre ou d'un reflet dans la vitre. Ce ne seraient d'abord que des murmures épars, des chuchotements qui lentement se rassembleraient et finiraient par former un début de phrase encore balbutiante. Puis, de ruisseau, la petite voix deviendrait rivière et fleuve. Chargée d'alluvions, peut-être de pépites, la phrase prendrait de l'ampleur, se laisserait porter par le courant jusqu'à la haute mer. Dans les... [Lire la suite]