mardi 23 janvier 2018

PAIX

O Paix! source de tout bien viens enrichir cette terre, et fais qu'il n'y reste rien des images de la guerre.Un sapin pour y suspendre étoiles boules guirlandes animaux de bois ampoules anges bergeries rois mages papillons gâteaux bouteilles et pour pouvoir y goûter la paix dans le monde entierDélivre ce beau séjour de leur brutale furie, et ne permets qu'à l'Amour d'entrer dans la bergerie.Vienne le temps des réformes école administrations fleurissent les utopies pour nous tirer des famines révolutions en tendresse pour franchir... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

lundi 15 janvier 2018

TROISIEME DESSOUS, MATIERE DE RÊVE III...Extrait

Dans les touffes de baisers, le palais des coquilles ; dans les plumes des pierres, la fontaine des langues ; dans l’éventail des seins, le sentier des regards. Sur les flammes effeuillées, la paupière d’ombre ; sur les ruissellements ébahis, le mot de passe ; sur les chevelure en opéra, la pluie de sucs. Un nuage de griffes arrache la peau du ciel ; un geyser de frelons écorche doucement le vent ; un cyclone de pétales déshabille le temps qu’il fait.   .     MICHEL BUTOR     . Photographie ? ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
vendredi 30 septembre 2016

PARADIS PERDU

Les branches s'écartaient pour nous laisser passage en retenant délicatement nos cheveux et nous proposaient des cerises dont le jus coulait sur nos joues C'était il y a si longtemps à peine si je me souviens il a fallu qu'on me raconte et que je retrouve des traces dans les peintures et chansons J'étais un enfant mais j'avais toutes les forces d'un adulte et tous ses désirs je passais de mère en fille et déposais des bébés poisseux dans leurs bras Tout cela semble disparu et pourtant tout cela perdure entre le... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
samedi 4 juin 2011

LE RADEAU DE L'ENFANCE

 Ces maisons, comme elles nous paraissaient immenses avec leurs escaliers, caves, placards interdits, leurs miroirs, avec ces vieilles personnes surtout qui nous faisaient sauter sur leurs genoux, souriaient, s'émerveillaient! Leurs cheveux blanchissaient en se raréfiant.  Un jour il y eut un deuil. On chuchotait, on nous écartait. Tout le monde s'est habillé de noir. On s'est retrouvé donnant la main dans un cimetière sous la pluie, écoutant des discours auxquels on ne comprenait rien. Pendant quelque temps, cela n'a pas... [Lire la suite]
Posté par emmila à 14:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 4 juin 2011

AVEC TOUS NOS VOEUX

pour Bertrand Dorny grâce à la complicité de Jean de La Fontaine   O Paix! source de tout bien viens enrichir cette terre, et fais qu'il n'y reste rien des images de la guerre.   Un sapin pour y suspendre étoiles boules guirlandes animaux de bois ampoules anges bergeries rois mages papillons gâteaux bouteilles et pour pouvoir y goûter la paix dans le monde entier   Délivre ce beau séjour de leur brutale furie, et ne permets qu'à l'Amour d'entrer dans la bergerie.   Vienne le temps... [Lire la suite]
Posté par emmila à 14:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 12 juin 2009

SOUS LE NOIR

Sous le noir il y a l'attente avec ses sinuosités ses multiples efflorescences pétales ramures antennes caresses murmures soupirs la prolifération des ombres la dissémination des nombres la dentelle des souvenirs Sous le noir il y a l'odeur cheminées des salles d'antan épaisseurs poivrées des étables greniers cavernes ou celliers moisissures littératures encres vins pétroles bitumes filons ou menaces tempêtes fouilles poussières ossements Sous le noir il y a la perle fonds des mers continents nouveaux trous dans l'espace... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 14 octobre 2008

TABLEAUX VIVANTS

Dans les touffes de baisers, le palais des coquilles ; dans les plumes des pierres, la fontaine des langues ; dans l’éventail des seins, le sentier des regards. Sur les flammes effeuillées, la paupière d’ombre ; sur les ruissellements ébahis, le mot de passe ; sur les chevelure en opéra, la pluie de sucs. Un nuage de griffes arrache la peau du ciel ; un geyser de frelons écorche doucement le vent ; un cyclone de pétales déshabille le temps qu’il fait.. MICHEL  BUTOR .
Posté par emmila à 21:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,