dimanche 26 juillet 2009

TU ES DES MILLIERS

Les militaires me disaient : « Tu n’es pas un bon chrétien, sinon tu serais riche, tu aurais beaucoup de pouvoir, tu ne vivrais pas de façon austère, en consacrant ton temps à la merde de la société, les ouvriers et les paysans. C’est pourquoi nous allons détruire en toi toute capacité de jouer et de sourire, et tu ne seras plus l’homme que tu es. »     Je n’ai jamais vu le visage de ces gens-là. J’avais une cagoule avec du coton sur les yeux, et j’étais pieds et poings liés, mais derrière ma cagoule je me souviens que... [Lire la suite]