jeudi 30 septembre 2010

LES GAGES DE LA MER...Extrait

(...) la fraîcheur et nul cri marée en son cheminement avant l'éclat de la vague l'eau portée par soi précaire nue proposant une hanche et se retirant toujours berceau aux mouettes remué repris par la distance et les astres(....).MOHAMMED DIB.
Posté par emmila à 12:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 13 mai 2010

TLEMCEN OU LES LIEUX DE L'ECRITURE

VOUS N’AVEZ NI TOUT DIT, comme vous aviez cru l’avoir fait, ni bien dit ce que vous aviez à dire. La déception vous attend toujours au bout. La déception, le désespoir: les sentiments honorables qu’il vous soit donné d’éprouver devant l’œuvre achevée. Tenter à nouveau l’aventure. Vous ne pouvez dès lors échapper à l’appel de l’œuvre à refaire. Qui sera cette fois parfaite. Le désespoir, s’il se met de votre côté, double la mise et, donc, double votre chance. La nouvelle œuvre en arrive, tant qu’on y travaille, même à... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,