jeudi 16 janvier 2020

JARDINIER DE MA MEMOIRE...Extrait

Ils sont morts à plusieursC'est-à-dire chacun seulsur une même potence qu'on nomme territoireleurs yeux argiles ou cendres emportent la montagneen otage de vie.Alors la nuitla nuit jusqu'au matinpuis de nouveau la mortet leur souffle dernier dépose dans l'espace la fin du mot.Quatre soleils montent la garde pour empêcherle temps d'inventer une histoire.Ils sont morts à plusieurssans se touchersans fleur à l'oreillesans faire exprèsune voix tombe: c'est le bruit du jour sur le pavé.Crois-tu que la terre s'habitue à tourner?Pour plus de... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

dimanche 12 janvier 2020

NOUS Y VOILA, NOUS Y SOMMES...

Nous y voilà, nous y sommes. Depuis cinquante ans que cette tourmente menace dans les hauts-fourneaux de l’incurie de l’humanité, nous y sommes. Dans le mur, au bord du gouffre, comme seul l’homme sait le faire avec brio, qui ne perçoit la réalité que lorsqu’elle lui fait mal. Telle notre bonne vieille cigale à qui nous prêtons nos qualités d’insouciance. Nous avons chanté, dansé. Quand je dis « nous », entendons un quart de l’humanité tandis que le reste était à la peine. Nous avons construit la vie meilleure, nous avons jeté nos... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
dimanche 5 janvier 2020

INCENDIES....NOTRE MONDE SE MEURT

" Maintenant, on pourrait presque enseigneraux enfants dans les écoles comment la planète va mourir, non pas comme une probabilité mais comme l’histoire du futur.On leur dirait qu’on a découvert des feux,des brasiers, des fusions que l’homme avait allumé et qu’il était incapable d’arrêter.Que c’était comme ça, qu’il y avait des sortesd’incendies qu’on ne pouvait plus arrêter du tout.Le capitalisme a fait son choix: plutôt ça que de perdre son règne."          MARGUERITE DURAS Entretien , Le... [Lire la suite]
jeudi 2 janvier 2020

MOTS DE SILENCE

Il existe des mots par toujours sages Qui vertigent sur le rebord du monde Des mots qui ne sont pas encore des mots Mots de douleur et mots de douceur Mots de silence Pour mieux traverser l’incendie de la nuit     Il existe des mots  Qui n’ont jamais été prononcés Des mots qui attendent la bouche Des mots qui attendent le souffle Des mots qui peut-être Ne verront jamais le jour…     Il existe des mots de passage Des mots qui donnent la vie Et les mots qui donnent la mort Sans oublier Les... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
dimanche 22 décembre 2019

AGNES SCHNELL...Extrait

En pensée, Agnès, 4 ans....     Une toile bat dans le ventune porte s'ouvresur l'imprévisible.Entre l'autre et soil'épuisant voyagepar saccades. Des murs s'effondrentcommedans un demi-sommeil.On granditnon par désirmais par convenances On attend la fraîcheurl'inattenduun rire peut-êtreou un adieu à reculons. Faroucheon meurt un peuà peine rassasié. Aura-t-on assez touchéassez étreintavant de sombrer ?         AGNES SCHNELL       Photographie Katia Chausheva
Posté par emmila à 16:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
dimanche 22 décembre 2019

CHANSON D'INNOCENCE

Elle disait faut pas toucherAux oiseaux dans les champs de bléJe tuerai le chasseur qui les tueraJe te tuerais même si c'était toiEt la violence de ces paroles cette chanson d'innocenceÇa me fait pleurer quand j'y pense Catherine le monde as changéLes chasseurs sont du bon côtéPour les oiseaux y'a plus grande chose a faireIl tueront les pigeons au nucléaireLes champs de blé de nos jeux d'enfance seront bientôt comme comme ce désertComment me taire quand j'y penseIls s'ont fier de leurs bombardiersDe leur soldat de leurs... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

mardi 19 novembre 2019

UNE TRES LEGERE OSCILLATION, JOURNAL 2014-2017...Extrait

"Les arbres nous enseignent une forme de pudeur et de savoir-vivre. Ils poussent vers la lumière en prenant soin de s'éviter, de ne pas se toucher, et leurs frondaisons se découpent dans le ciel sans jamais pénétrer dans la frondaison voisine. Les arbres, en somme, sont très bien élevés, ils tiennent leurs distances. Ils sont généreux aussi. La forêt est un organisme total, composé de milliers d'individus. Chacun est appelé à naître, à vivre, à mourir, à se décomposer - à assurer aux générations suivantes un terreau de croissance... [Lire la suite]
Posté par emmila à 12:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
samedi 16 novembre 2019

BRUNO RUIZ...Extrait

Il y a ce qui naît et ce qui meurt. Ce qui circule dans les veines et ce qui s’arrête. Une aurore qui parle et le soir qui descend vers le silence. Il y a cette sève qui cherche une cime et le sauvage velours du coquelicot. Mais je n’explique pas le monde. Je me fatigue à tant d’absence. Tout savoir n’est qu’une très longue attente. L’espérance d’un possible. Le désespoir d’un impossible. Qui sait où nous sommes au fond de ce vieux rêve ? Je ne creuse que pour planter. Je me déleste de vieilles larmes. M’illumine et m’engloutis.... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
samedi 5 octobre 2019

JOËL GRENIER

Un jour, il partira au bord des rives roses, le corps à moitié nu pour se vêtir de vent. Avec une envie folle de chasser les nuages de quelques traits lancés au hasard des mots.S'il lui faut prier pour défaire la mer de ces tâches rouges qui racontent le sang de tous les opprimés, il le fera, je crois, le doute agenouillé sur un mauvais prie-dieu.Mais les vagues retireront sa plainte en dénonçant les hommes et leurs idoles.Alors, le corps à moitié nu pour se vêtir d'oubli, il entrera dans l'eau pour vivre dans la paix des profondeurs.... [Lire la suite]
Posté par emmila à 22:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
jeudi 5 septembre 2019

APPEL CONTRE L'ELEVAGE INTENSIF

Nous, citoyennes, citoyens, organisations, conscients des enjeux éthiques, environnementaux, sanitaires et sociaux, ne voulons plus des élevages intensifs et industriels qui confinent les animaux dans des bâtiments fermés, dans des cages, dans des bassins en béton, les forçant à vivre dans des conditions de promiscuité extrêmes. Nous ne voulons plus d’élevages intensifs non respectueux de l’environnement, fortement émetteurs de gaz à effet de serre, producteurs d’algues vertes et de pluies acides.Nous ne voulons plus d’élevages... [Lire la suite]