jeudi 25 février 2021

PHILIPPE JACCOTTET...HOMMAGE

Philippe Jaccottet vient de nous quitter à l'âge de 95 ans.... https://fr.wikipedia.org/wiki/Philippe_Jaccottet . . . . "La seule grâce à demander aux dieux lointains, aux dieux muets, aveugles, détournés, à ces fuyards, ne serait-elle pas que toute larme répandue sur le visage proche dans l'invisible terre fît germer un blé inépuisable ? .... Rappelle-toi, au moment de perdre pied, Puise dans cette brume avec tes mains affaiblies, Recueille ce peu de paille pour litière à la souffrance, Là, au creux de ta main... [Lire la suite]

mercredi 30 décembre 2020

ANNUS HORRIBILIS...

Quitter cette maudite année qui fut un bel enchaînement de "seaux de merde " déversés sur nos têtes...Covid 19, des milliers de morts dans le monde, confinements, attentats, toujours des morts en Méditerranée, réchauffement climatique, répression sioniste en Palestine, guerres, répression sociale et policière et j'en passe. Donc la perspective de passer à une autre année est-elle si réjouissante? Et bien,non. J'ai bien conscience de refroidir l'ambiance mais enfin, si fêter le Nouvel An consiste en effet à enterrer l'année précédente... [Lire la suite]
mardi 29 décembre 2020

ARTABAN...

Artaban, recueilli sous une pluie battante en Octobre 2006, déjà adulte - deux ou trois ans - une victime de maltraitants, puisque traces de fractures sur les deux pattes avant entièrement brisées et le nez... Trop de peine... . . . . ARTABAN 2003 ou 2004 - 28 Décembre 2020  . . . . C'est dans l'aube chère à Verlaine Que tu courais notre domaine Humant l'air des quatre saisons Odeurs de thym et de bruyère Sous tes pattes fraîches légères S'élevaient comme une oraison Berger des... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
jeudi 24 décembre 2020

SLIM....

Slimane Février 2000 - 23 Décembre 2020 . . Slim 
mardi 24 novembre 2020

RENCONTRE

    Quelqu’un, ce matin, m’apprend à existerPatiemment,M’offre sa tête tout entière la poseDans ma main et s’y abriteMe dit, sans mots, sans limites,Je t’aime je t’aime toi,Fais moi un nid dans tes bras un abriQue je te donne moiAu chaud de toi dans ton odeurQue je t’entendre respirerQue je te sache et te sente et te toucheQue j’entende sous tes doigts qui se posentA quel point tu m’aimes aussi, aussi profond, aussi secretComme la vie est simple qui rencontre la vieLa berce doucement la lisse du glissement d’une soieQue... [Lire la suite]
mercredi 4 novembre 2020

COMBATS 1,2,3,4

1. . Dites Vous m’aiderez, n'est-ce pas, vous Me tiendrez la main (De loin, de loin, n'ayez pas peur) Vous ne me laisserez pas Seule, Dites, (Juste par la pensée on lui fait dire ce que l'on veut) Dites-le QueJe sente vos souffles vos regards au-delà de la cruauté blanche des Scialytiques comètes, au-delà des douleurs carrelées, des stades qu'on Énumère pour d'improbables olympismes, Que J’écoute, apaisée de vos promesses chuchotées que vous Prendrez soin de mon ami désemparé quand il aura perdu son port d'attache ... [Lire la suite]

lundi 12 octobre 2020

L'ESPACE DU DEDANS...Extrait

Un jour. Un jour, bientôt peut-être. Un jour j’arracherai l’ancre qui tient mon navire loin des mers. Avec la sorte de courage qu’il faut pour être rien et rien que rien, je lâcherai ce qui paraissait m’être indissolublement proche. Je le trancherai, je le renverserai, je le romprai, je le ferai dégringoler. D’un coup dégorgeant ma misérable pudeur, mes misérables combinaisons et enchaînement « de fil en aiguille ». Vide de l’abcès d’être quelqu’un, je boirai à nouveau l’espace nourricier. A coup de ridicules, de déchéances... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
vendredi 26 juin 2020

SUR LE RETOUR ET TOUT AUTOUR

 Bruno Odile est né au bord du Rhône et a grandi entre le chant des cigales et le cerceau des fruitiers en fleurs, au cœur d’une colline coiffée d’étoiles et de pins d’Alep.Adolescent, il a pleuré la mort de Marcel Pagnol; devenu adulte, il a ensuite croisé le fer avec la réalité sociale et culturelle d’un environnement campagnard où le pain et le muscat traînaient sur toutes les bonnes tables de la région.Son existence fut troublée par le suicide d’une de ses deux sœurs et quelques années plus tard par un terrible accident de la... [Lire la suite]
Posté par emmila à 12:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
mercredi 24 juin 2020

LES ENFANTS DU CIEL-PERPETUATION

  Aujourd'hui, 10 novembre 2019, je suis allé au cimetière, rendre visite à Pierre et Angèle.Il n'y a pas leurs noms sur le tombeau de famille, seule la famille très proche sait qu'ils sont là.Un jour prochain, je signalerais leur présence par une plaque, car ces deux enfants disparus trop tôt n'ont jamais cessé de tourmenter mon cœur, et je n'ai jamais cessé de penser à eux!Ce sont mes enfants pour ainsi dire, ils sont partis si jeunes!L'un, Pierre, à l'âge de treize ans et quelques jours, l'autre, Angèle, à l'âge de huit ans... [Lire la suite]
Posté par emmila à 08:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
lundi 22 juin 2020

TRISTAN CABRAL...HOMMAGE

les nuits d’été ferment si malqu’il suffirait que l’on se taisepour que nos mains soudainse remplissent d’étoiles... Tristan Cabral   .     À Tristan,       C'était un homme tendresse, une blessure, une déchirure,   le fils de l'absolu respect de la vie et d'une mémoire meurtrie. C'était cet enfant blessé au point zéro de sa jeunesse, écrasé par la folle croyance en ce possible-impossible qui avait écorné ses hiers et plus loin que la vie broyait les devenirs. C'était un homme frère... [Lire la suite]