samedi 12 novembre 2016

CE N'EST QUE VIVRE...Extrait

... Tant d’énergie,de songes bleus bâtis en cathédralesTant d’envolées,(que l’espoir est tenace !)de ferveur et d’insoumission,pour simplement se maintenir,extrême, dans la fragilité de vivreLe cri, parfois, s’achève en mélodieInstants purs,où la souffrance se fait musiqueet ligne de partageoù la blessure s’épanouiten corolle aérienneet geysers de lumière...   .   COLETTE GIBELIN   .   Oeuvre Rikka Ayasaki

jeudi 7 juillet 2016

UN ARPÈGE DE FEUILLES DANS L'AILE BLEUE DU VENT

Un jour la vie sera comme une main ouverteNos royaumes réels tous les chants déchiffrés Je serai parmi vous comme un arbre immobileEt le soir tombera très doux sur une épauleAlors je chanterai comme on parle à l’oreilleUn arpège de feuilles dans l’aile bleue du vent Quelque part le bonheur en nous fera ses nidsLe soleil entrera partout dans les mémoiresEt chacun vibrera de sa harpe profondeChacun sa dissonance en l’accord inouï J’entends depuis toujours un impossible orchestreJ’entends depuis toujours nos échos se brisantEt tu... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
vendredi 1 juillet 2016

L'ORIGINE DE LA PAROLE...Extrait

Il aurait dit sans doute que la radio était allumée depuis longtemps mais il n'y prêtait guère attention dans les allées et venues, les appels, les conversations d'un étage à l'autre qui préparaient le départ. Mais soudain ! Quelle musique tout autre! Deux voix de femmes qui se répondent avec une majesté et une simplicité qu'il n'eût jamais supposées possibles. Un dialogue, mais qui serait tout autant un jeu d'échos, de reflets tant la seconde voix paraît retracer, du point où elle l'écoute, la forme de la première, bien que non sans... [Lire la suite]
Posté par emmila à 08:15 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
mercredi 29 juin 2016

ARMENIE, VOYAGE EN ARMENIE & POEMES...Extrait

.... Emmaillote ta main dans un foulard Et sans craindre les épines de celluloïd Dans le diadème des roses sauvages Plonge-le jusqu’au craquement sec. Point de ciseaux pour l’églantine ! Prends garde cependant, un rien la défeuille – Copeaux de rose – mousseline – pétales de Salomon, Sauvageonne impropre au sorbet, sans essence, sans parfum ...   Azur et argile, argile et azur, Que te faut-il de plus ? Pareil au shah myope Qui scrute sa bague turquoise, plisse plutôt les yeux Pour mieux voir le livre des argiles... [Lire la suite]
vendredi 17 juin 2016

SONIA BRANGLIDOR

Une étrange lumière jauneSurgie de la page froissée    D’un très vieux livreDessine sur le mur aux oiseauxL’ombre d’un chant mystérieuxRêve éveillé sous un bel arbreL’écorce d’un jeu de mots ditsLe silence se fait mélodiePour donner des couleurs aux voyellesÉcrire la musique des larmes de l’automneEntre mémoire et des espoirsLa poésie au cœur des arts   . SONIA BRANGLIDOR .   Photographie Zineb Andres Arraki http://www.zinebandressarraki.com/zinebarraki/2011/05/
Posté par emmila à 19:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
mardi 7 juin 2016

LAMENTATION

Nous avons eu tant de choses à dire, qui n’ont pas été dites !   Prodigieuses paroles jeunes pour heurter les ouïes vieilles. Merveilleuses mélodies, chants inédits. Nous avons chanté tous ensemble et nous avons pleuré dans le silence. Nous avons appris une dure science au détriment de nos propres rêves.   Nous avons eu tant de choses à dire, qui n’ont pas été dites ! Nous avons évité si gaiement les sombres pressentiments ! Nous avons aimé chaque pousse, chaque froide guenille d’hiver, ... [Lire la suite]

dimanche 17 avril 2016

ESPASMES

Le vent, au loin, fleurit Dans le pollen des rumeurs. Les darboukas habillent nos vertiges De pagnes et de papillons. La muse, dans les bras d’Eole, Edifie un pont de guitares, Entre nos systoles et diastoles. Un paon floral, Possédé par la coquetterie du lierre, S’élance dans les vapeurs montantes D’une musique Où se multiplient les étoiles, Dans le sel luisant, D’une eau complice.   .   © MOKHTAR EL AMRAOUI "Arpèges sur les ailes de mes ans"   .   Oeuvre Peter Mitchev
dimanche 24 janvier 2016

LORAND GASPAR...Extrait

... Non, je ne suis pas en exil,chez moi dans le jaillissementdans la chute et dans l’usuredans le diamant et la pacotillechez moi dans la jubilation des eaux et des airset comment parler du mouvement sans bornessous les averses d’averses de photonsles vitesses de tant de rayonnementsdans la fraîcheur fragile du verger en fleurrencontré ce matin de février sans nombredans l’éventail d’années et d’années de lumière —je suis le marcheur qui respire l’ouvertde tous ses poumons et dont le corps-cerveaucompose des images, musiques et... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
lundi 14 septembre 2015

MUSIQUE...

O musique, écho d'un autre monde, soupir d'un ange qui réside en nous, lorsque la parole est sans puissance, lorsque tous les sentiments sont muets dans nos cœurs, toi seule est la voix par laquelle les hommes s'appellent du fond de leur prison, c'est toi qui fais cesser leur isolement et réunis les soupirs qu'ils poussent dans la solitude. .   JOHANN PAUL FRIEDRICH RICHTER   .  
Posté par emmila à 11:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mercredi 1 juillet 2015

MES APPRENTISSAGES...Extrait

« Je chantais au fond de moi, je battais des rythmes avec mes orteils et les muscles de mes mâchoires. La tache voletante, l'aile de musique, le fragment mélodique et nocturne qui m'échappait, peu à peu le mot, plus urgent, les a supplantés. Le dessin musical et la phrase naissent du même couple évasif et immortel : la note, le rythme. Écrire, au lieu de composer, c'est connaître la même recherche, mais avec une transe moins illuminée, et une récompense plus petite. Si j'avais composé au lieu d'écrire, j'aurais pris en dédain ce que... [Lire la suite]
Posté par emmila à 01:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,