mercredi 8 août 2012

MOZART AU SOLEIL

Sextuor d'instruments à vent jouant Mozart dans le cloître à midi juste en dessous du soleil juste en dessous de nuages passants petites notes de bonheur complice Trois petits tours et puis s'en vont Les amours de vacances flottent encore dans le bleu l'insouciance court dans les prés c'est l'enfance qui gagne à tous coups mais les ombres s'allongent chaque feuille porte sa boîte à souvenirs les hirondelles fixent l'itinéraire L'été doucement s'incline mûrissant couleurs et parfums Un rempart d'oiseaux et de fleurs ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mardi 7 août 2012

CRISTIAN-GEORGES CAMPAGNAC

   " La souffrance enfante les songes... " Aragon .     Une rencontre insolite au gré de vaines déambulations, l'estive ... Invocations aux sons métamorphiques, aux cristaux de silice muets implorant pour une dernière foi les racines du Ciel !  Pauvre Marin, pauvre pèlerin, où vas-tu, que cherches-tu ?   Il évoquera le vent mais dans ses talents d'artiste et de sculpteur invétéré, insigne, modelant les Îles lointaines brasées aux forges marines de Vulcain, issues des colères de Poséïdon,... [Lire la suite]
mercredi 18 juillet 2012

DOUZIEME POESIE VERTICALE...Extrait

Périodiquement,il faut faire l'appel des choses,vérifier une lois de plus leur présence.Il faut savoir si les arbres sont encore là,si les oiseaux et les fleurspoursuivent leur invraisemblable tournoi,si les clartés cachéescontinuent de pourvoir la racine de la lumière,si les voisins de l'hommese souviennent encore de l'homme,si dieu a cédéson espace à un remplaçant,si ton nom est ton nom ou déjà le mien,si l'homme a terminé son apprentissagede se voir de l'extérieur.Et en faisant l'appelil s'agit de ne pas se tromper : aucune chose... [Lire la suite]
mardi 17 juillet 2012

PAYSAGES AVEC FIGURES ABSENTES...Extrait

"C'est juste ce qu'il faut d'or pour attacher le jour à la nuit, cette ombre (ou ici cette lumière) qu'il faut que les choses portent l'une sur l'autre pour tenir toutes ensemble sans déchirure. C'est le travail de la terre endormie, une lampe qui ne sera pas éteinte avant que nous ne soyons passés."  . PHILIPPE JACCOTTET .  
Posté par emmila à 18:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 16 juillet 2012

PAYS...Extrait

L'enfance avait ses travaux d'Hercule étoiles & cailloux minuscules dragons qu'on tirait des lentilles Elle eut aussi ses fables hostiles à tout soleil d'obscures fables encore nouées -pourtant les choses savaient parler si simplement : un nom la pluie c'était l'ivresse grains de soleil ô clinamen- La maison avait plein d'hirondelles Leur nid au-dessus de la table pleuvait des miettes de ciel... . RAYMOND FARINA .    
Posté par emmila à 12:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 27 juin 2012

ÎLES...Extrait

Îles ! aux escaliers de vos océans nègres qui braconnent le jade la galène et le gypse l’orpiment des parfums toutes les vélissures les amandes les miels caracoulant au creux de leur paume d’émail Il se noue des pâleurs il se meurt des palombes sous ces ventres arqués de sonnailles charnelles en lentes chapes bleues flagellées de plumages dont on ne verrait rien que l’écho l’épée que la tonsure une luisance vierge Il se foule des vins il s’aiguise des dagues vives comme l’orvet qui givrent et qui meurent d’un même accouplement... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

lundi 25 juin 2012

RITOURNELLE POUR MAÏDER

De Pamplona à la Sierra del PerdónChemine, chemineCe que siffle le ventDe la Sierra del Perdón à Puente-la-ReinaChemine, chemineCe que racontent les pierresDe Puente-la-Reina à la Bodega de LorcaChemine, chemineCe qu'invente la lumièreDe la Bodega de Lorca à EstellaChemine, chemineDans le sourire de MaiderDans le sourire de MaiderChemine, chemineChemineraJusqu'à la fin des terres . DOM CORRIERAS .
Posté par emmila à 21:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 25 juin 2012

J'ECOUTE...

J’écoute La pluie qui vient comme un chagrin du temps. Comme un défi au vent, les larmes d’un enfant, Elle pénètre la terre, d’un désir de rivière fait un rêve d’océan, Chaque goutte rythmant de mon cœur le battement J’écoute Le clair bruissement des feuilles nées à l’aube du printemps Elles se déploient sereines et vont en frémissant Habiller les arbres d’un sylvestre vêtement, Cette parure que l’automne ôtera tristement J’écoute Le vent qui caresse l’azur et chuchote en berçant Fleurs, blés et champs. Il est ce voyageur qui... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 20 juin 2012

DE LA MER EGEE ( Orientations 1939 )....Extrait

Éros l’archipel et la proue de l’écume et les mouettes de leurs rêves Hissé sur le plus haut mat le marin fait flotter un chant Éros son chant et les horizons de ses voyages et l’écho de sa nostalgie sur le rocher le plus mouillé la fiancée attend un bateau   Éros son bateau Et la douce nonchalance de son vent d’été et le grand foc de son espoir sur la plus légère ondulation une île se berce le retour.   Les eaux joueuses les traversées ombreuses disent l’aube avec ses baisers qui commence horizon... [Lire la suite]
samedi 16 juin 2012

HOMMES LIGES DES TALUS EN TRANSE

Il pleut sur les coqs de bruyèreIl pleut sur les constellations de bouleaux blancsIl pleut sur les charrues matinales barbouillées de terre glaiseIl pleut sur le pain chaud au sortir des fours visités d'un gros feu tranquilleIl pleut sur le poitrail des chevaux rubicondsIl pleut à verse sur la pelouse des toits lacustres baignés de merles et de bouvreuilsIl pleut sur les femmes obstinées à emplir les églises par l'entonnoir des porchesIl pleut sur les planchers d'aiguilles de sapin sur l'escalier des mousses remuées de salamandresIl... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,