samedi 9 février 2019

SUPPLIQUE

Je vous prie Qu'on me lave d'eau douce, celle du puits où dort la salamandreTout au fond du jardin près du figuier à l'ombre mortelleQu'on me lave de pluieCelle tombée qui fait bouger la terre de miracles légersJe vous prie,Qu'on me lave de neige, de grêle,Et du flot de la mer que je ne reverrai pas,De l'eau des larmes que j'ai pleurées quand je pleurais encoreDe ce que vous n'avez pas touchéQu'on me lave, nue,Du vin, du sang, des paroles, qu'on me laveDe la puanteurOn donne, on reprend, je ne sais rien de la tête des hommesDe ce qui... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

samedi 6 octobre 2018

LES AMANDIERS...Extrait

Quand j’habitais Alger, je patientais toujours dans l’hiver parce que je savais qu’en une nuit, une seule nuit froide et pure de février, les amandiers de la vallée des Consuls se couvri­raient de fleurs blanches. Je m’émerveillais de voir ensuite cette neige fragile résister à toutes les pluies et au vent de la mer. Chaque année, pourtant, elle persistait, juste ce qu’il fallait pour préparer le fruit. Ce n’est pas là un symbole. Nous ne gagne­rons pas notre bonheur avec des symboles. Il y faut plus de sérieux. Je veux dire... [Lire la suite]
lundi 5 mars 2018

C'EST UN JOUR SILENCE...

C 'est un jour silence,un jour blanc sans nuance,un jour sans paroles, sans ambiance, sans présence. Juste la neige derrière les carreaux, supprimant la couleur , impose sa brillance . Ces éphémères couches de transparence qui nous basculent dans une froideur intense, et dans un monde nouveau ,se révèlent être la seule attirance. Le jour blanc vire à l'éclatant sous le ciel assombri . Derrière les carreaux le regard s'appuie, et s'enfuit au bout de la nuit. On se croirait seul sur une lune de fine porcelaine qui se se... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
vendredi 7 juillet 2017

SEJOURS...Extrait

Neige Attente évacuée - Ciel plus lourd que la ville même - Le centre du jardin Coïncide avec celui de mon silence Nous habitons cet œil immense La chose tangue Et tout à coup dans le soir qui commence Devient sensible Qu'il faut un centre pour aimer Un centre rejoint l'autre Lent sourire invisible de notre gravité   .     GABRIELLE ALTHEN     .  
Posté par emmila à 10:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
vendredi 27 janvier 2017

NOIRS DANS LA NEIGE

                                                                    « Noirs dans la neige…                                                  ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
samedi 24 décembre 2016

NOËL D'ENFANT AU PAYS COUPE

Un Noël comme tant d’autresdans ces années du pays coupéune parole lointainedes voix entendues au moment de s’endormirdont on se souvientcomme des jours de neige, qui les étouffent,depuis des jours et des nuits, il neigeet j’ai quatre ans,il neige depuis six jours, ou plus ?des Noëls de lune froide avec le ciel ramasséle ciel qui se perd dans le brouillard de la forêt et du volcandes chandelles de glace et les doigts rougis dans la neige prise à pleines mainsIl neigeait toujours à Noël.Décembre, dans mes souvenirs, est blanccomme les... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

samedi 19 novembre 2016

JEAN-MARIE BERTHIER...Extrait

Tu es née pour vivre aussi longtempsque j'aurai la forcede te porter dans mes brasjusqu'au berceau lointaindes lumières fossilesTu es née de la première neigeet tu marches sur les étoilesen prenant bien soin d'éviterla lourde pierre des nuagesTu es née de la terreavec laquelle tu as joué autrefoisen refermant sur elle tes mains d'enfantavant qu'elle ne les referme sur toien toute innocenceet te fasse cortègeà en perdre haleine   .   JEAN-MARIE BERTHIER   .  
Posté par emmila à 13:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
jeudi 28 janvier 2016

UN JOUR SILENCE

C 'est un jour silence, un jour blanc sans nuance, un jour sans paroles, sans ambiance, sans présence. Juste la neige derrière les carreaux, supprimant la couleur , impose sa brillance . Ces éphémères couches de transparence qui nous basculent dans une froideur intense, et dans un monde nouveau, se révèlent être la seule attirance. Le jour blanc vire à l'éclatant sous le ciel assombri . Derrière les carreaux le regard s'appuie, et s'enfuit au bout de la nuit. On se croirait seul sur une lune de fine porcelaine qui se se... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:46 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
jeudi 21 janvier 2016

PREMIERE NEIGE

A Marie-Paule . S'il est miracle ce fut bien de ces pétales de silence dans un lointain matin de France dont tu traduisais en mésange -ou dans un de tes idiolectes- le givre qui s’était figé, avec les larmes de l’hiver, en bleues dentelles de cristal d'étranges oliviers du Nord. Oui, ce fut bien de cette joie vivant en moi longtemps après ta joie d'alors devant le choix soudain de l'Ange : cette neige, pour toi première, dont s'effaça de tout la forme qui de tout absorba la voix, cette neige qui me fait dire que jamais ne... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
samedi 7 février 2015

LA LIBERTE DES FEUILLES...Extrait

Il y a cette annéeBeaucoup de neige dans mes poèmesEt c'est aussi que l'hiverA longtemps reblanchi notre mondeOr si je regarde bienDedans dehors un peu partoutJ'aperçois des chevaux et des chiensQui marchent dans les fleurs au fond de l'eauComment ai-je pu tant dormir Le ciel soudain n'est plus désert Je reconnais des gens à leur sourire Voici que je respire au bord de la lumièreUn autocar jaune apporte des arrosoirsUn train pas bien long passe à travers le tempsJe vais au bout de mon petit couloirLà est le jour la... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,