mardi 5 juin 2018

GABRIELA MISTRAL...Extrait

Arbre, qui n'es pas autre choseque le tendre sein d'une femme,puisque chacune de tes branchesberce un être dans chaque nid :  ... fais qu'à travers tous les étatset les âges, plaisir, douleur,mon âme ait un invariable,universel geste d'amour...     .     GABRIELA MISTRAL     .       Oeuvre ?

mardi 29 mai 2018

CARNETS DE MARCHE...Extraits

  Je suis arbre. Arbre-sensation. Mon corps s’enracine. Mes pieds cherchent appui dans la terre humide et s’enfoncent par-delà les premières couchesencore visibles au-dessus du sol. Mes doigts se mêlent aux doigts du chêne,filaments et souches, tressages de végétaux, lianes et branchages invisibles à l’oeil égaré dans le vide. Je m’enroule à la sombre intimité végétale. Je m’infiltre. Chemin faisant, je creuse canaux et rigoles nécessaires à ma vie souterraine. Je bois à grands traits l’eau qui gonfle le... [Lire la suite]
jeudi 7 juillet 2016

UN ARPÈGE DE FEUILLES DANS L'AILE BLEUE DU VENT

Un jour la vie sera comme une main ouverteNos royaumes réels tous les chants déchiffrés Je serai parmi vous comme un arbre immobileEt le soir tombera très doux sur une épauleAlors je chanterai comme on parle à l’oreilleUn arpège de feuilles dans l’aile bleue du vent Quelque part le bonheur en nous fera ses nidsLe soleil entrera partout dans les mémoiresEt chacun vibrera de sa harpe profondeChacun sa dissonance en l’accord inouï J’entends depuis toujours un impossible orchestreJ’entends depuis toujours nos échos se brisantEt tu... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
samedi 14 mai 2016

L'ODE AU TEMPS QU'IL NOUS RESTE...Extrait

Le temps passe et nous te regardons depuis le nid ancien,comme un coquelicot dont les premières sèves ne s’oublientFleur fragile aux allures d’arbre, souriante sur nos désordres, pluies incessantes de la belle usureD’elle ou de moi, à qui ressembles-tu quand tu regardes de si près tes pasOù t’en vas-tu, si belle, dans le vaste couloirVers quel amour, quel labyrinthe choisiFier de toi ou orgueilleux de moi-même,combien me faudra-t-il de livres pour que cessent mes doutes et cette peur de te voir tomberNous te savons fidèle à tes... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
samedi 14 mai 2016

COMPLAINTE DU LEZARD AMOUREUX

N’égraine pas le tournesol, Tes cyprès auraient de la peine, Chardonneret, reprend ton vol Et reviens à ton nid de laine. Tu n’es pas un caillou du ciel Pour que le vent te tienne quitte, Oiseau rural ; l’arc-en ciel S’unifie dans la marguerite. L’homme fusille, cache-toi ; Le tournesol est son complice. Seules les herbes sont pour toi, Les herbes des champs qui plissent. Le serpent ne te connaît pas, Et la sauterelle est bougonne ; La taupe, elle, n’y voit pas ; Le papillon ne hait personne. Il est midi, chardonneret. Le séneçon... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
samedi 5 mars 2016

LA POESIE DES BÊTES...Extrait

A Madelaine F. Un jardin tout planté de poiriers en plein vent,Auxquels depuis trente ans le pinson est fidèle,Une blanche maison où revient l’hirondelle,Voilà le nid heureux que je rêve souvent.Un bouquet de sureaux au parfum énervant,Par les midis en feu, servirait de tonnelle ;J’aurais un banc très court pour être plus près d’ElleEt mieux sentir son doux regard noir me couvant.Puis des murs tapissés de ronces et de treilles,Des carrés tout remplis de fèves et de pois,Dont les fleurs à ta joue, ô chère ! sont pareilles.Là, nous... [Lire la suite]
Posté par emmila à 22:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

lundi 8 février 2016

ANTOINE DE SAINT-EXUPERY

"Le merveilleux d’une maison n’est point qu’elle vous abrite ou vous réchauffe, ni qu’on en possède les murs. Mais bien qu’elle ait lentement déposé en nous ces provisions de douceur. Qu’elle forme, dans le fond du cœur, ce massif obscur dont naissent, comme des eaux de source, les songes."   .   ANTOINE DE SAINT-EXUPERY   .          
Posté par emmila à 18:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
samedi 19 décembre 2015

POEME A CRIER...Extrait VII

Il est des soirs où ta vie te parvientde si loinqu’elle semble un écholas de se répéter.Le familier devient alorsétrange et si videque fuir te paraîtla seule façon de vivre.Tu partages ton coin de désertavec l’étranger de passage.Il a su entendreen même temps que toile bruit du ressacla mer lointaine.Tu partages avec celui qui te parle à peine.Sa langue a d’autres courbeset même des ailes que la tienne a oubliées.Il sait ton besoin de silenceil sait la vague qui brûle tes rêvesil a connu la même.Il sait les ponts soudain... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,
mercredi 4 novembre 2015

POEME A CRIER...Extrait

Tant de foistu as consolé        écoutétant de fois tu as été le nid qui reposecelle qui offraitla conque de ses mainspour protéger la flamme naissantepour élever la tige trop frêleou redresser l’instable .Tant de fois tu t’es tenduevers le manque        vers le videvers ce qui t’effrayait tanttant de fois tu aurais aimé être bercée. .Voici de ta chairdes fruits humains et tendresà protéger        à caressertoi qui cherches... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
vendredi 4 janvier 2013

LE SOU D'UNE TONNE

Ne posséder rien qu'une bagnole, un tapis de sol, une verrière, 2 pulls.. C'est déjà un petit bout de prison, un clou, une cage, un reste a faire.. Si je devais être prisonnier, je ne voudrais autre geôlier que toi.. Tu serais mes 4 murs, et je les embrasserais tous les jours, toutes les nuits. Je n'aurais pas un sou, je me nourrirais de toi, de ton rire, de ton regard, de tes passages, de tes envies.. Je rêve de longues routes balayées par un vent tiède. Je pense a ces indiens qui ne tuaient qu'un bison, le dépeçait et usaient... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,