dimanche 4 août 2019

CA REPART POUR UN SOLILOQUE...Extrait

Mon idée est que pour écrire, il faut surtout bien lire. Un passage de main à main. Mais les contes pour enfants, c'est bien autre chose : c'est dans le souvenir, dans cette peur au fond de la cour quand le crépuscule est là, quand les ombres se taillent la part du lion au-dessus de notre monde. Et rien de ce qui donne aux femmes le souci de n'appartenir à rien ne m'échappe et je résiste, je veux résister encore, être le nouveau départ d'une ère nouvelle où l'éternité se brode au coin des mouchoirs. J'ai soif d'amour seul et... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

vendredi 5 juillet 2019

MILONGA DE MANUEL FLORES

Manuel Flores va a morir,eso es moneda corriente;morir es una costumbreque sabe tener la gente. Y sin embargo me dueledecirle adiós a la vida,esa cosa tan de siempre,tan dulce y tan conocida. Miro en el alba mis manos,miro en las manos las venas;con estrañeza las mirocomo si fueran ajenas. Vendrán los cuatro balazosy con los cuatro el olvido;lo dijo el sabio Merlín:morir es haber nacido. ¡Cuánto cosa en su caminoestos ojos habrán visto!Quién sabe lo que verándespués que me juzgue Cristo. Manuel Flores va a morir,eso es moneda... [Lire la suite]
Posté par emmila à 14:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
samedi 29 juin 2019

MES YEUX DANS TON REGARD

A Joss...     .   .     Quand tu veux tu m'appellesTu connais mon numéro45 12 20 00 Quand tu veux tu m'entraînesEn face de toi dans un barComme autrefois j'ai envie de voirDe voir, de voirMes yeux dans ton regard Mais s'il faut pour te plaireDevenir presque un idiotJe ne suis pas celui qu'il te faut Laisse tomber ce qui pèseOublie les adieux dans les garesLaisse-moi seulement l'envie de revoir, revoir Quand tu veux tu m'appellesTu connais mon numéro45 12 20 00 Et quand les années qui... [Lire la suite]
Posté par emmila à 22:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 25 juin 2019

NILDA FERNANDEZ...HOMMAGE

      Nilda Fernandez par Elena Zaïka   .   Juste une ivressePour que l'on cesse de boireUne cicatricePour que l'on puisse y voirOù que l'on ailleNos fiançaillesJuste une audacePour qu'on s'embrasse un peuUne friandisePour qu'on attise le feuOù que l'on ailleNos fiançailles Fuerte, fuerteY con la muerteVoy a hacerte una canciónDentro, dentroY con el vientoMe atormento sin razónOù que l'on ailleNos fiançaillesLourds sont nos promesses et nos liensCourts sont les kilomètres en trainSourds ses mots... [Lire la suite]
Posté par emmila à 22:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,