samedi 18 novembre 2017

CHRISTIAN ERWIN ANDERSEN...Extrait

“La difficulté, avec l'homme c'est de retrouver son vrai visage, celui qui gît aujourd'hui sous des milliers de masques, des vernis innombrables, derrière des myriades de soleils aveuglants ou au plus profond de la nuit la plus noire”   .   CHRISTIAN ERWIN ANDERSEN .     Oeuvre Amédéo Modigliani    
Posté par emmila à 20:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

lundi 19 octobre 2015

VIVRE A LA HACHE XCVI

En dernier lieu en dernière instance quand les bouchers rigolards égorgent à 100 contre un et foutent le tout à la broyeuse une vieille, très vieille histoire de visages et de crânes refait surface Une histoire brève et même un tantinet brutale dont la concision donne vraiment pour une fois À RÊVER Au hachoir industriel à l’abattoir consacré du loup parmi les hommes, à une certaine profondeur plus basse que les nécropoles putains un morceau dur enraye les tranchoirs Subitement, ça ne passe plus Il y a "un os" comme on dit Mais on a... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mardi 22 septembre 2015

OSTINATO...Extrait

Se forcer à ne voir du monde que la beauté est une imposture où tombent jusqu'aux plus clairvoyants, et à qui la faute sinon au monde lui-même dont ce siècle finissant aura révélé par une somme inouïe de forfaits qu'à moins de fermer les yeux on ne peut désormais le souffrir qu'aux dépens de la rectitude du jugement ni le regarder de face qu'en limitant à l'extrême son angle de vision. C'est qu'au vu ou au su de tant d'atrocités commises et qui se perpétuent de toute parts comme les stigmates d'un mal absolu, le simple fait de vivre... [Lire la suite]
samedi 2 mai 2015

ELLE NE SUFFIT PAS L'ELOQUENCE

Elle ne suffit pas l’éloquence.Mon cœur ce soir se balanceEt glisse au fil d’une paupièreLampion de misèreQui n’éclaire pas ma nuit.Homme noir mais non d’onyx,Homme couleur de dépitTitubant par le marais des petites haines,Tu voudraisComme une alouette son miroirUn soleil où mourir avec ta peine.Tu cherches mais trop inquietPour trouver ton Reposoir.Rien ne brilleNi les yeux, ni le fer, ni l’aimant anonymeQui libèrent de mille clousTes douleursOù l’essaim des mouches au vol boiteuxDes mouches qui n’ont qu’une aileAllument de piètres... [Lire la suite]
mercredi 18 décembre 2013

AVEC OU SANS SILENCE

Le temps ne passe plus La nuit ne guérit plus de la noirceur La vie se plie par les deux bouts   Maintenant j’ai le cœur à l’écart Je suis celle qui se tient sur ses gardes Celle qui ne prend plus part   Avec ou sans silence La vie n’est pas plus étanche   .   CHRISTIANE LOUBIER   .        
Posté par emmila à 00:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,