vendredi 12 avril 2013

LE FEU DE CHAQUE JOUR...Extrait

... Entre le faire et le voir,     action ou contemplation, j'ai choisi l'acte des paroles :     les faire, les habiter, donner des yeux au langage.     La poésie n'est pas la vérité : elle est résurrection des présences,     histoire transfigurée en vérité du temps sans date. La poésie,     comme l'histoire, se fait ;         la poésie comme la vérité, se voit.     La poésie :         incarnation du... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

samedi 21 avril 2012

LIBERTE SUR PAROLE...Extrait

Les jours  de calme, le figuier était une caravelle de jade pétrifiée, qui se balançait imperceptiblement, attachée à un mur noir qu'éclaboussait de vert la marée du printemps. Mais lorsque soufflait le vent de mars, elle se frayait, ses vertes voiles gonflées, un passage à travers la lumière et les nuages. Je grimpais à la cime, et ma tête émergeait d'entre les grandes feuilles, picorée par les oiseaux, couronnée de prophéties. Lire mon destin dans les lignes d'une feuille de figuier! Je te promets des luttes et un grand... [Lire la suite]
Posté par emmila à 10:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 28 mars 2012

L'ABSENT...Extrait

 Dieu insatiable que mon insomnie alimente ; Dieu desséché qui rafraîchis ta soif éternelle dans mes larmes, Dieu vide qui frappes mon sein avec un poing de pierre, avec un poing de fumée, Dieu qui m’abandonnes, Dieu désert, rocher que ma prière baigne, Dieu qui au silence de l’homme qui interroge réponds par un silence plus grand encore, Dieu sec, Dieu du néant, mon Dieu :   Un Sang, ton sang, le sang me guide.   Le sang de la terre, Celui des animaux et celui du végétal somnolent, Le sang pétrifié des... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 10 mars 2012

Niña

Nombras el árbol, niña Y el árbol crece lento y pleno anegando los aires, verde deslumbramiento, hasta volvernos verde la mirada. Nombras el cielo, niña Y el cielo azul, la nube blanca, la luz de la mañana, se meten en el pecho hasta volverlo cielo y transparencia. Nombras el agua, niña y el agua brota, no sé donde, baña la tierra negra, reverdece la flor, brilla en las hojas y en húmedos vapores nos convierte. No dices nada, niña Y nace del silencio la vida en una ola de música amarilla; su dorada marea nos alza a plenitudes,... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 12 décembre 2011

CORPS A L'HORIZON

 Et les ténèbres se sont ouvertes une nouvelle fois, et ont dévoilé un corps :   tes cheveux, épais automne, chute d'eau solaire, ta bouche et la blanche discipline de ses dents cannibales prisonnières des marécages.   Ta peau de pain à peine doré et tes yeux de sucre brûlé sites où le temps n'a pas de cours, vallées que seules mes lèvres connaissent défilé de la lune qui qui monte vers ta gorge depuis tes seins cascade pétrifiée de ta nuque haut plateau de ton ventre, plage sans fin de ton flanc   ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
samedi 8 octobre 2011

OCTAVIO PAZ

La terre est un homme, as-tu dit, mais l’homme n’est pas la terre, l’homme n’est pas ce monde ni les autres mondes qu’il y a sur terre et ailleurs, l’homme est cet instant où la terre doute d’elle-même, où le monde n’est plus sûr de lui, l’homme est la bouche qui embue le miroir des similitudes et des analogies, l’animal qui sait dire non et invente ainsi d’autres affinités et dit oui, le funambule aux yeux bandés qui danse sur la corde légère d’un sourire, le miroir universel qui réfléchit l’autre monde en restituant celui-ci, le... [Lire la suite]
Posté par emmila à 09:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

vendredi 12 août 2011

LA TRANSPARENCIA

 Yo no escribo para matar al tiempo  ni para revivirlo escribo para que me viva y reviva  Hoy en la tarde desde un puente vi al sol entrar en las aguas del río Todo estaba en llamas ardían las estatuas las casas los pórticos En los jardines racimos femeninos lingotes de luz líquida frescura de vasijas solares Un follaje de chispas la alameda el agua horizontal inmóvil bajo los cielos y los mundos incendiados Cada gota de agua un ojo fijo el peso de la enorme hermosura sobre cada pupila abierta Realidad suspendida en... [Lire la suite]
Posté par emmila à 14:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 12 août 2011

LA TRANSPARENCE

 Je n’écris pas pour tuer le temps ni pour le revivre j’écris pour qu’il me vive et me revive Cet après-midi sur un pont je vis le soleil entrer dans le fleuve Tout était en flammes brûlaient les statues les maisons les portiques Dans les jardins des grappes de femmes lingots de lumière liquide fraîcheur de vaisselles solaires L’allée de peupliers un feuillage d’étincelles l’eau horizontale immobile sous les cieux et les mondes incendiés Chaque goutte d’eau un oeil fixe le poids de l’énorme beauté sur chaque pupille... [Lire la suite]
Posté par emmila à 14:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 20 mai 2011

VIENTO

Cantan las hojas,bailan las peras en el peral;gira la rosa,rosa del viento, no del rosal.Nubes y nubesflotan dormidas, algas del aire;todo el espaciogira con ellas, fuerza de nadie.Todo es espacio;vibra la vara de la amapolay una desnudavuela en el viento lomo de ola.Nada soy yo,cuerpo que flota, luz, oleaje;todo es del vientoy el viento es aire siempre de viaje. . OCTAVIO PAZ .
Posté par emmila à 13:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
vendredi 20 mai 2011

VENT

Chantent les feuilles, dansent les poires sur le poirier ; tourne la rose, rose du vent, pas du rosier.   Nuages et nuages flottent endormis, algues de l’air ; tout l’espace tourne avec eux, force de personne.   Tout est espace ; vibre la  tige du coquelicot et l’un, nu, vole dans le vent dos de la vague.   Rien je suis, corps qui flotte, lumière, houle ; tout est au vent, et le vent est de l’air toujours en voyage. .   OCTAVIO PAZ .  
Posté par emmila à 13:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,