vendredi 2 juin 2017

PIERRE NOIRE, SANGUINE ET PASTEL

Je t'ai tutoyée, tout de suite. Depuis notre brève rencontre, il y a trois semaines au musée des Beaux-Arts de Besançon, je ne te quitte plus.     On ne devine qu'un fragment de ton épaule, dépassant d'un carré d'étoffe. Tu sembles si pudique, si jeune encore. Cependant ton visage, bien que détourné, s'offre sans réserve. Donné à son intériorité. Et le peintre à son tour a voulu rendre ce miracle de transparence.     Je te rencontre quatre siècles plus tard.   M'aideras-tu à comprendre le passage... [Lire la suite]

vendredi 22 mars 2013

L'HOMME QUI FIT TOUS LES TOURS

 Quand j’aurai rendu visite aux hommes du monde             entier, Quand à travers leurs mots, leurs chants, leurs plaintes             j’aurai partout passé, ayant comme laissez-passer Auprès d’eux tous ma fatigue et mon effort de nuit             et de jour,   Quand pour comprendre un mot de plus d’un frère ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 00:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 5 octobre 2007

EL ROMANCERO GITANO...

      EXTRAITS DE LA CONFERENCE DE FEDERICO GARCIA LORCA SUR LE ROMANCERO GITANO............ J’ai choisi de vous lire avec de brefs commentaires le Romancero gitano non seulement parce qu’il est mon œuvre la plus populaire mais surtout parce qu’elle est, à ce jour, celle qui indiscutablement a le plus d’unité et où mon visage poétique apparaît pour la première fois avec une personnalité propre, vierge de tout contact avec un autre poète et définitivement dessiné........ (...) Le Livre, dans sa globalité, bien... [Lire la suite]