mercredi 17 juillet 2019

LES OISEAUX PERDUS

 Merci Ananda...   Le matin compte ses oiseaux Et ne retrouve pas son compte   Il manque aujourd'hui trois moineaux Un pinson et quatre colombes   Ils ont volé si haut, la nuit, Volé si haut, les étourdis,   Qu'à l'aube ils n'ont plus trouvé trace De notre terre dans l'espace.   Pourvu qu'une étoile filante Les prenne sur sa queue brillante     .     MAURICE CARÊME     .   Oeuvre  Stephanie Pui-Mun Law
Posté par emmila à 19:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

vendredi 5 juillet 2019

LA RECOLTE DES FRUITS ( VI )...Extrait

Pour Sophie Peters... Un joli chemin de coeur...   Où les routes sont tracées, je perds mon chemin.Dans les eaux larges, dans le ciel bleu, il n’est nulle trace de piste.Le sentier est caché par les ailes des oiseaux, par le feu des étoiles, par les fleurs des saisons passagères.Et je demande à mon cœur si son sang est porteur de la sagesse du chemin invisible.     .      RABINDRANATH TAGORE domaine public     .  
Posté par emmila à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
lundi 21 janvier 2019

MICHEL EKHARD ELIAL...Extrait

Il goûte tout l’arbre dans la graine Tout songe est poussière des voyagesl’herbe tissée de la vapeur du mondepour être ce grand visage clairépanché vers le cielde l’attente qui nous lieaux lèvres de chair et aux mondes nouveauxsimple éternel voici les oiseaux du voyagequi essaiment les grainesde l’inchangé et du purentre la rose et l’oraussi longtemps que les motssont des fleurs d’amourl’un peut lire dans les yeux de l’autre la profondeur de l’eausemée en toi   .     MICHEL EKHARD ELIAL     . ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
dimanche 30 décembre 2018

LA GRANDE FUGUE...HOMMAGE A UNE AMIE DISPARUE EN 2018...GHYSLAINE LELOUP

  Pas de faste dans les ombelles portées hautPas d’exubérance dans l’éparpillement des fleursVéronique, narcisses, œillets et asphodèlesDu blanc du rose du bleu du jauneComme on dit le pain et le vinSans nuances pour blesser leur candeur   C’est de l’origine parcourant tes recoinsUn cri brusquement doréQui se cogne aux paroisPuis s’éteint dans des mots élimésIl faudrait des paroles semblables aux fleursAvec leurs principes avec leurs parfums   Le vent prend corps dans l’herbe hauteMais nousQui nous consolera de la... [Lire la suite]
jeudi 6 décembre 2018

NUIT CHORALE, LE SOLEIL SOUS LES PAUPIERES...Extrait

A la mémoire de Ghyslaine Leloup, décédée le 5 décembre 2018    .   A la rose de Desnos .Et la plage se fait et se défaitCoquilles, étoiles, varechsÉcriture et réécriture illimitéeDe la matrice du mondeEt un autre paysage affleureBoues, ferraille, bétonDébris gris brun rouilleDe l’histoire des hommesTemps fixe lumière globaleEt ce silence que la marée ponctueEt ce ciel que tracent les oiseauxTa verticale contrant le ventL’écran de tes penséesTu es aveugle quand tout se révèle sur le sableNe pas poser de... [Lire la suite]
jeudi 6 décembre 2018

LE LEGS

Que faire maintenant de tous ces graffiti des adieux encombrants des choses des oiseaux des hasards désormais interdits dans cette cruauté d'horloge   & à l'enfant seul comme une île -à son effroi & à sa soif- quel sésame quel schiboleth quelle chose apaisante & douce quel bienveillant symbole laisser   si l'on n'a plus que l'art de questionner l'écho de voler au reflet ce qu'il sait du parfait aux maisons envolées le secret d'habiter & à la nostalgie la vérité d'ici   comme un... [Lire la suite]

vendredi 12 octobre 2018

A L'ORIENT DE TOUT...Extrait

Derrière les yeux, le mystèreD’où infiniment advient la beautéD’où coule la source du songeBruissant entre rochers et feuillagesChantant en cascadeles saisons renouveléesChantant les instantsde la vraie vie offerteMatin du martinet disparuMidi de la mésange retrouvéeLongues heures à travers le jourUn seul battement de cils et mille papillonsprêts à s’enfouir parmi les pétalesprêts à durer tant que dure la briseJusqu’à la passion du couchantoù les âmes clameront allianceJusqu’à l’immémorial étangoù rayon de lune et onde... [Lire la suite]
vendredi 5 octobre 2018

LE CHEMIN DE L'OISEAU

Je ne choisirai pas cette route ni l’autreOù des oiseaux tout court ont trop chantéÀ la saison des chasses.On a trahi partout leurs souvenirs de l’ArcheEt saint François ne leur a plus parlé.Saint Hubert, Saint Hubert : Plumes que vent emporte;Plumes et feuilles mortesSous le ciel pommelé…   .     SABINE SICAUD     .  
Posté par emmila à 19:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mardi 2 octobre 2018

JOE BOUSQUET...Extrait

Aux oiseaux qui ne chantent plus dans nos campagnes...signe alarmant de notre proche disparition....     ...   Le vent pleurait les oiseaux de passage Berçant les mers sur ses ailes de sel Je prends l'étoile avec un beau nuage Quand la page blanche a bu tout le ciel   .   JOË BOUSQUET     .   Oeuvre de l' 'art du Sumi-e   
Posté par emmila à 12:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
lundi 10 septembre 2018

ASILE PERSONNEL...Extrait

Comme la rivière se remplit de brindilles par un jeu d’enfants,d’une rive à l’autre le jour étend sa voix, la tienne.Je ne sais rien des colombes qui passent sur ton front lorsque la nuit s’endortni des clefs tentant de t’arracher pour l’autre vie.Je sais des syllabes dans l’ombre, courant inlassables sur les rails,quand dans la plaine la ville n’est plus qu’une île sans sommeil.Et par son accent navigue ta voix, indéclinable et fertile,plus proche de la terre que des hautes sphères invisibles.Spectacle comme la flamme qui monte sans... [Lire la suite]