jeudi 20 avril 2017

JARDINS SECRETS

Respecter l’autre, c’est aussi ne pas le questionner sur ses jardins secrets, sur ses silences, sur tout ce qu’il ne désire pas révéler de lui-même. Chacun éprouve quand il le souhaite le besoin de s’exprimer sur un sujet ou sur un autre. S’il ne s’exprime pas, c’est un devoir que de respecter cette plage privée. Donner de soi et aimer vraiment, c’est peut-être justement accepter tout ce que l’autre propose, et rien d’autre. L’échange peut alors avoir lieu, sans contraindre ni blesser, sans heurt, en toute sécurité. La confiance... [Lire la suite]

lundi 18 juillet 2016

MAHMOUD DARWICH... Extrait de son allocution inaugurale à la Cité du Livre d’Aix-en-Provence, avril 2003

Merci Thami   "Sans doute avons-nous besoin aujourd’hui de la poésie, plus que jamais. Afin de recouvrer notre sensibilité et notre conscience de notre humanité menacée et de notre capacité à poursuivre l’un des plus beaux rêves de l’humanité, celui de la liberté, celui de la prise du réel à bras le corps, de l’ouverture au monde partagé et de la quête de l’essence. "   .     MAHMOUD DARWICH Extrait de son allocution inaugurale à la Cité du Livre d’Aix-en-Provence, avril 2003   .   ... [Lire la suite]
samedi 7 novembre 2015

ERNEST PEPIN

 "J’ai ouvert toutes les portesToutes les fenêtresPour que l’amour prenne ses aisesComme une brise du soirQui ouvre sur ta peau un trop-plein de caressesJ’ai ouvert la porte à grands battantsA grand balanPour accueillir tous les mots bleusSur l’aile de ma mémoireLa sève d’un crépusculeEt l’éclat triomphant du matinTous les mots qui saupoudrent le rêve brûlant de l’alphabetLes mots qui parlent tout basEt les mots qui crient la beauté du mondeJ’ai ouvert la portePas de barrièrePas de frontièrePour faire circuler l’audace de... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
samedi 26 avril 2014

PROVERBES DU SILENCE ET DE L'EMERVEILLEMENT...Extrait

Les livres que l'on n'ouvre pas sont murés dans leur silence  il arrive qu'ils nous fassent signe et nous émerveillent tandis que la mutité des murs nous repousse il arrive aussi que les murs l'éclair d'un instant deviennent comme des livres des fenêtres ouvertes dans l'infini  Et si la  dernière porte de la mort s'ouvrait comme une fenêtre ouverte aveuglée de soleil. .   MICHEL CAMUS   .  
Posté par emmila à 14:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 18 septembre 2010

FENÊTRE

Fenêtre -                  une joue pour l’ombre,        une pour le soleil.                    La nuit ne traîne ses branches                afin de les étaler comme lit pour ses passions                que si elles se mélangent aux pavots de champs           ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 10:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,