vendredi 3 novembre 2017

CONGO

Fleuve essentiel me voici debout entre deux âges tu épouses toujours cette terre ensemble avec la foudre ton nom n’a pas vieilli tu me connus espiègle à la pêche debout sur ton dos tes allées de roseaux escortant ma pirogue dans le parc de tes eaux les écoliers de Poto-Poto* ont grandi à te voir au bout de leur maison nous aimions vivre de ton corps tes cils s’étendaient à l’infini au-delà de l’île-rônier maintenant que ton nom se confond avec la liberté fleuve essentiel trop tôt parti à l’Océan tu deviens l’écriture de notre soleil... [Lire la suite]
Posté par emmila à 08:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

mardi 15 août 2017

RÊVES D'AILE

L'épervier, c'est le nom du filet que lance sur la vague – corps déjeté – le pêcheur de la côte. Un chalut de pauvre, une voile sans mât.   L'épervier, c'est un battement d'air, une envolée de mailles, des dentelles de sel que la lumière défroisse.   C'est le rêve d'aile qu'il déploie, l'épervier. Le geste répété, souvent plus grand que soi. . . . . MICHEL BAGLIN « Les Chants du regard » éd. Privat .   . .   .          
Posté par emmila à 16:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
lundi 21 novembre 2016

LA PIROGUE ET LA PETITE AMULETTE

L'amulette aura été fabriquée alors que nous parcourions, l'Ami et moi,les pistes et les rivages somptueux du Gabon, il y a si peu de temps, quelques quarante cinq années !...Signes d'un poisson qui se retrouve enfin,  après tant de cauchemars, de péripéties, d'écueils, avec lui-même  ? Je vous réponds donc depuis ma deuxième naissance, très africaine ; la toute première fut marocaine.Là-bas, vers l'Equateur géographique, le Gabon !Qui l'eût un jour imaginé, entrevu ? Hasard ou nécessité ? Une pièce rare de l'immense puzzle... [Lire la suite]