samedi 22 octobre 2022

ALEXANDRE JOLIEN ...Extrait

La vie est bien trop courte pour perdre son temps à se faire une place là où l’on en a pas, pour démontrer qu’on a ses chances quand on porte tout en soi, pour s’encombrer de doutes quand la confiance est là, pour prouver un amour à qui n’ouvre pas les bras, pour performer aux jeux de pouvoir quand on n’a pas le gout à ça. La vie est bien trop courte pour la perdre à paraître, s’effacer, se plier, dépasser, trop forcer. Quand il nous suffit d’être, et de lâcher tout combat que l’on ne mène bien souvent qu’avec soi, pour enfin faire la... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

vendredi 17 juin 2022

REQUIEM...Extrait

Je pose un pas toujours plus lent dans le sentier des signes qu'un seul froissement de feuilles effarouche. J'apprivoise les plus furtives présences. Je ne parle plus, je n'interroge plus, j'écoute. Qui connaît sa vraie voix ? Si pure jaillisse-t-elle, un arrière-écho de sang sourdement la charge de menace. ... Les oiseaux du matin tissent et trouent à coups de bec une mince toile de musique. Un roitelet me suit de branche en branche à hauteur d'épaule. J'avance dans la paix. Qu'importe si la prison du temps sur moi s'est... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
samedi 19 mars 2022

LA PAIX

Le rêve de l'enfant, c'est la Paix, Le rêve de la mère, c'est la Paix, Des mots d'amour sous les arbres, c'est la Paix. Le père qui rentre le soir un long sourire dans les yeux Dans ses mains un panier rempli de fruits Et sur son front des gouttes de sueur qui ressemblent Aux gouttes d'eau gelées de la cruche posée sur la fenêtre... C'est la Paix.... Quand se referment les cicatrices sur le visage blessé du monde Et que dans les cratères creusés, on plante des arbres; Quand, dans les coeurs carbonisés par la... [Lire la suite]
mardi 15 mars 2022

JEAN LAVOUE...Extrait

Reste-t-il encore des oiseaux à contempler Dans le ciel d’Ukraine, Y entend-on toujours leur chant ? Trouvent-ils encore Des arbres pour les inviter, Des branches où se cacher ? Ont-ils encore des nids Pour s’abriter En ce pays détruit ? Ont-ils toujours le goût d’ouvrir leurs ailes Pour s’élever dans la gloire des matins ? Ont-ils à cœur de prophétiser pour l’homme N’osant plus lever les yeux Vers le soleil ? La mésange bleue aux couleurs de la joie, Que peut-elle bien comprendre À ces forteresses... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
jeudi 3 mars 2022

LE BOIS D'EPAVE

Il y a des lieux qui nous mènent ailleurs, un arrêt sur image, une page arrachée, une tache blême sur un mur où il y avait un cadre, le sillage d’un bateau, les murs d’un village, une ornière de boue, le sourire d’une plage, la fadeur d’une fadaise, la hauteur d’une falaise, un mot d’auteur. Mon chant est trop petit pour les oreilles du monde. Mes pieds boitent comme un verbe éclopé qui se conjugue mal. Le même paysage accroche les regards. Chacun le voit à sa façon. Je n’ai rien demandé, mais le malheur rôde autour de moi. J’ai pris... [Lire la suite]
jeudi 24 février 2022

PAIX...

  La guerre, un massacre de gens qui ne se connaissent pas, au profit de gens qui se connaissent  Mais ne se massacrent pas   .   PAUL VALERY     .    Oeuvre Eszter Schall
Posté par emmila à 19:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 25 août 2021

OEUVRE POETIQUE 1952-1994

Prière (Extrait) . … . Par la rivière par le fleuve Qu’on me laisse à présent partir La mer est proche je respire Déjà le sel ardent Des grandes profondeurs Les yeux ouverts je descendrais au cœur De la nuit tranquille Je glisserais entre les arbres de corail Écartant les amphores bleues Frôlant la joue Enfantine des fusaïoles Car c’est là que demeurent Les morts bien-aimés Leur nourriture c’est le silence la paix Ils sont amis Des poissons lumineux des étoiles Marines ils passent Doucement d’un siècle à... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
dimanche 8 août 2021

SOUS LA PORTE DU MONDE

Merci à Nade Nade   .   Je glisse un mot d'amour Sous la porte du monde Avec la fureur furtive du rêveur L'exigence invisible de la paix Il se peut que jamais personne n'ouvre cette porte Mais j'aurai donné un peu de mon temps Et nous aurons donné un peu de lumière de nos vies Pour restreindre l'obscurité La pierre enrichie de la violence Avec l'espoir peut être qu'un jour Qu'un nouveau monde reste à naître... . . . . . . PATRICK CHEMIN . . . . .
Posté par emmila à 09:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mercredi 28 juillet 2021

IL N'Y A PLUS DE PORTES

Il n’y a plus de portes dans les murs, plus de ponts sur les rivières. Entre les pour, les contre, les contre du pour et les pour du contre, nous prenons nos peurs pour des opinions, et nous nous rapetissons dans nos peines. Chacun pour soi, chacun chez soi, nous ne faisons plus que subir et nous débattre dans la tristesse de la séparation. Il est là, le vrai virus, caché dans cette cave du cœur où nous oublions notre commune humanité. Au delà de nos idées, de nos croyances, il est grand temps de revenir à ce qui nous fait semblables... [Lire la suite]
Posté par emmila à 14:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mercredi 23 décembre 2020

NOËL 2020

" Si espoir il y a, espoir est dans mon olivier Dans ma terre saignante Dans ma mer révoltée Dans ma montagne tranchante Si espoir il y a, Espoir dans toutes ses belles images qui prennent le chemin de la révolte, Celui du retour vers soi."       SAMIRA NEGROUCHE              Noël scintille dans l’arbre aux rêves Un enfant regarde le monde Et le monde le regarde fixement Sans ciller Sans honte Les malheureux sont plus nombreux que les guirlandes Et il est des... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,