mercredi 3 mai 2017

DE L'EGO OU DU SAIN CREDO ?

D'aucuns avancent aisément ou d'un commun accord                   Egoconfinant alors au devant de la scèneau con-sensus    de circonstanceMais je leur oppose                        Credol'envers sibyllin des sensl'immémoriale allégeancedu nomade   du passeur  sans paraître Un oiseau    un voilier    au loinunitivement lient les horizons extasiés de la mer et du ciel Ils fondent l'espoir... [Lire la suite]

lundi 2 juin 2014

EN TRENTE TROIS MORCEAUX ET AUTRES POEMES, SUIVI DE SOUS MA CASQUETTE AMARANTE...Extrait

Dans le tissu du poème doit se retrouver un nombre égal de tunnels dérobés, de chambres d'harmonie, en même temps que d'éléments futurs, de havres au soleil, de pistes captieuses et d'existants s'entr'appelant. Le poète est le passeur de tout cela qui forme un ordre. Et un ordre insurgé. ....    On ne peut pas commencer un poème sans une parcelle d'erreur sur soi et sur le monde, sans une paille d'innocence aux premiers mots. .   RENE CHAR   .   Photographie Nathalie Magrez    
Posté par emmila à 21:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
jeudi 29 décembre 2011

LE BERGER DES PAROLES

Un jour par un petit trou de l'aube un raisin noir tomba qui s'en alla roulant jusqu'au pied des murailles de l'éternité et quand le raisin s'écrasa contre l'éternité dure de son sang sucré je naquis moi le berger de paroles   Mon pays c'est le pays des pélerins mon pays c'est un ruisseau qui va trébuchant cherchant son chemin d'ivrogne de mont en val de val en mer mon pays c'est peut-être une étoile une figue qui tombe dans la bouche de dieu qui tombe rouge comme un coeur mon pays mon pays c'est l'âme du... [Lire la suite]
Posté par emmila à 12:13 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,