dimanche 3 octobre 2010

MES POEMES NE CHANGERONT PAS LE MONDE...Extrait

Même quand il semble que la journéea passé comme une aile d’hirondelle,comme une poignée de poussièrejetée et qu’il n’est pas possiblede ramasser et que la descriptionle récit ne trouvent nécessiténi écoute, il y a toujours un motun petit mot pour direqu’il n’y a rien à dire..PATRIZIA CAVALLI.