lundi 6 juillet 2020

LES BRÛLURES DE L'ÉTÉ

Attendre. Combien de fils tirés des nuages, combien d’écorchures sur les rochers dans la lumière blanche pour que l’amour rentre encore sous la peau, comme une évidence. Pour que tous les mots prennent chair dans la jupe des coquelicots, dans le vacarme d’un galop, quand ça tangue, dans la paume des cieux, le regard à l envers. Tous les poissons volants lancés au clair de la lune, disparu, un à un, d’une main, d’un revers. Une petite pointe d’acier dans la mémoire du goût de la pluie, pour que les champs soient encore verts. Je... [Lire la suite]
Posté par emmila à 10:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,