vendredi 3 janvier 2014

LES ECRITS DANS L'ARBRE...Extrait

N’oublie jamais la beauté des mots qui s’endormentà même la terre. N’oublie jamais le verbe du verre etla tentation du sable. N’oublie jamais les grammairessubtiles dans les frondaisons de l’île. N’oublie jamaisde dire que tu aimes ceux que tu aimes. N’oubliejamais le silence de ton enfance à jamais recommencéesur le chemin de l’âge. N’oublie jamais la patienceet la passion.Et la chanson que tu aimes. Et la mémoire est unmille-feuille où les abeilles du jour se souviennent dujour premier de la ruche.N’oublie jamais les mots qui te... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

vendredi 1 novembre 2013

AMITIE

Il y a tellement de bonté en toiDe chaleur humaineAlliée à l’intelligenceQue tu es à la foisLe prolongement d’un arbreEt ses racinesDans ta musiqueIl y a une maisonPlus vastePeuplée de rythmesEt d’oiseauxJe ne connais pas l’AfriqueJe n’ai pas traversé la merJe ne connais pas ton villageCelui de ta mèreDe ton père en alléLe seul villageOù je peux te rencontrerC’est le villageDe l’amitiéDans ta voixDans ton rire géantDans ta façonD’être au mondeAssis Sur un seul continentRéuniDans ta mainCelui des humains   .   PATRICK... [Lire la suite]
Posté par emmila à 23:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
samedi 5 octobre 2013

LES ECRITS DANS L'ARBRE...Extrait

Je retourne au pays des sources avant les noces du chêne, avant l’enfance, avant la nuit. Il y a sur le bord du chemin de sable, la trace et la trame de toutes les années passées. Et parfois dans le ciel les étoiles glacées portent un visage, une voix et le manuscrit d’une vie. Je retourne au pays des fées, je vais dormir dans la forêt du milieu avec le petit peuple des légendes. Où vont les années qui passent : dans quel grenier ? Dans quelle mémoire ? Dans quel doux oubli ? Et le grand livre de la vie est toujours ouvert à la page... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
dimanche 8 septembre 2013

LES ECRITS DANS L'ARBRE...Extrait

Entrer par l’enfance. Déposer nos bagages et nos innocences. Nous venons du monde d’avant la naissance. Découvrir ce jeu de rôle et son incandescence. La terre est tout autour de nous comme un berceau immense. Un jardin où placer nos hautes espérances. Entrer par l’amour et ses chants. Et ses danses. Et ses résidences. Le parfum : la pierre et l’ambre. Et l’arbre de vie dans la frondaison de ses branches. Les bras tendus vers les espaces où placer nos hautes espérances. Le chemin des jours. Les ocres du... [Lire la suite]
dimanche 13 janvier 2013

CE BAISER

Ce baiser voyageait depuis la nuit antique Depuis la nuit des temps Papillon troublé de firmament Qui va dans les vergers mythiques Qui va dans la mansuétude du silence Qui est patient ainsi que la pierre précieuse De l’instant et des lèvres délicieuses Qui donne à l’amour la bouche du sens Ce baiser voyageait pour trouver le moment Où je t’ai embrassée dans la courbe du temps Il avait accompli sa destinée et pouvait repartir Vers chacun d’entre vous amants en devenir Mon amour porte dans le creux de la page La mémoire intacte – Et le... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 3 octobre 2012

LE " CHEMIN " DES ETOILES...

Si une fois dans la nuit glaciale du monde tu peux mesurer la solitude des étoiles transpercée par le bûcher de différents soleils. Si une seule fois tu peux donner un nom à la présence lumineuse de la lune. Qui est peuplée par les arbres invisibles et songeurs. Alors tu pourras te dire « Je ne suis pas seul au monde » car chaque étoile est le visage de ceux que tu aimes. A la fenêtre du ciel. . PATRICK CHEMIN .   Cette peinture navajo représente un ciel de nuit    
Posté par emmila à 13:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 1 septembre 2012

CHEMIN DES IRIS

Tu aimais les iris. Je t’ai donné un chant de fleurs et d’oiseaux sous le ciel. Tu aimais la musique. Je t’ai donné la sonate inachevée du vent dans les branches du vieux sud. Je t’ai donné le Requiem de l’automne. Tu aimais l’amour. Je t’ai donné l’écoute. Tu aimais la lueur de la lune. Je l’ai posée dans mes mots au milieu du papillon de la nuit. Tu aimais les silences du corps. Je t’ai donné le souffle apaisant et la géographie lente de caresses partagées à l’infini. Tu aimais la cathédrale des forêts. J’ai marché sous les... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 18 juillet 2012

LA POESIE, C'EST UN GUE

J’ai demandé à un petit lapin de me préciser la place centrale que j’occupais dans la littérature mondiale. Il m’a répondu « Si tu demandes à un âne de compter avec toi les étoiles de la nuit dans un ciel d’été, il te sera de peu d’utilité. Mais sur son dos tu peux traverser la rivière à gué. Eh bien la poésie c’est pareil. Ne lui demande pas la place que tu occupes dans la renommée. Prends simplement du plaisir de traverser d’une berge à l’autre. La poésie c’est un gué … » J’étais étonné par la réponse du petit lapin alors il a... [Lire la suite]
Posté par emmila à 14:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 1 juillet 2012

LA CLEF

Tu avais simplement égaré la clef. Sous tes chaussures le chemin est là et la vie entière. Tu avais égaré les arbres et le souffle des forêts. Tu avais perdu la confiance et l’estime de toi. Tu te sentais lasse. Pourtant au centre de toi il y avait toujours la même petite source. La même petite musique envoûtante. Tu avais simplement égaré la clef. Ce n’est pas grave. Il y a tant d’erreurs à faire dans la probabilité d’une vie. A présent tu cherches un nouveau baptême. Mais je ne sais pas si le ciel. Mais je sais les étoiles. Et c’est... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,