jeudi 28 juin 2012

LE CHEMIN DES MAUVES

Si tu vas sur le chemin des Mauves.   Pose ta peine et tes soucis. Pose tes chaussures aussi. Marche à l’intérieur. Marche et tu trouveras le puits du miel. La diseuse de bonne aventure aussi.   Si tu vas sur le chemin des Mauves.   Ne regrette pas ta jeunesse comme une étoile distante à l’autre bout du ciel. Tu pourras marcher enfin libre de vent. Tu es tombé bien souvent dans l’erreur ou le dénuement. Il y avait le dieu des orties et les peurs de l’enfant.   Si tu vas sur le... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 5 juin 2012

UN PETIT BAISER

C’était un petit baiser qui s’en allait par les ruelles et les traboules. C’était un petit baiser perdu sur le parking de la mémoire vive. C’était un baiser de reconnaissance pour ceux qui manquent d’amour à la naissance. Il allait dans les prairies et dormait sur la mousse des forêts. Il pouvait exprimer son aile de baiser contre l’écorce des arbres. Les arbres tant aimés le 6 mai près de minuit. C’était un petit baiser qui cherchait l’éternité d’un instant dans la voyelle que forment les lèvres dans l’étonnement et le plaisir.... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 31 mai 2012

AU FOND DU JARDIN DE MON PERE

On passe quelques moisQuelques années sur la terreSans comprendre vraimentNi ses parents ni ses enfants.On passe son temps à traverser la rueTout en récitant des prièresPour finir par comprendreQue le ciel est désolé ou désert.Les Dieux sont des icônes de poussièreAu fond du jardin de son pèreComme le fatras de l’enfance dans les bassinesLes repas de famille sur les chaises du silence familierComme la brouette dans son nid d’étoiles oubliéesLa mémoire est un désordre de locataireComme tout ce qui semble perduComme tout ce qui pourrait... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mercredi 23 mai 2012

POUR MICHEL...UN POEME DE PATRICK CHEMIN

En pensant à Michel que nous venons de perdre .   A l’heure du jugement dernier des étoiles si je suis oublié par le marbre. Si je suis renié par la cendre. Je poserai un petit caillou dans la mousse délaissée et une ombre mauve se tiendra près de moi. Murmurant le chapitre tendre d’exister à la marge des convenances. Malgré les rumeurs et les marais. Malgré le mur du son de la réalité. Oui je sais que je serai entouré par des libellules et la sonate brève des insectes. Toute l’amitié du monde est contenue dans la présence... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 20 mai 2012

PATRICK CHEMIN

La cabane dans les arbres. Parfois la vie semble si lourde et nous sommes infiniment myopes. Peu voyants. Il faudrait pouvoir se retirer. Voir de plus haut nos petites vies. Parfois le marais. Parfois la rumeur. Et la solitude végétale des villes. Et la solitude minérale qui fait couler son encre au bout du fil. Alors oui parfois il faudrait pouvoir se retirer. Au-dessus des nuages. Dans les branches musiciennes du vent. Voir de plus haut le destin illisible. Et le prévisible dans la fragilité de l’argile. Alors oui ce soir nous... [Lire la suite]
Posté par emmila à 04:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
jeudi 12 avril 2012

CARRARE

S'il vous plaîtrefermez la chambre un momentQue la folie du monde se taiseQue la vie soit plus belle que la vieQue les anges vacillent dans la mouvance du désirQue le baiser de la jeune mariée donne au cielune aurore de santal et de selQue dure sur la mer immenseéternellela traversée des innocencesQue la noce des arbres en pollensdonne aux insectesla déraison des sentimentsun chemin de terre de pommes et de mieldans ces rue de marbreVillages et lumièresenroulés autour des collinesPrintemps de ToscaneS'il vous plaîtrefermez la chambre... [Lire la suite]
Posté par emmila à 14:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 6 avril 2012

CHEMIN...

Nous sommes des virgules d’ambre. Nous sommes des fragrances. Nous sommes des virgules. Minuscules. Un peu d’éternité dans le sablier. Nous pénétrons la vie par des naissances plurielles comme les dieux anciens des arbres et des pierres. Nous nous donnons la vie par un baiser. Un peu de souffle entre des lèvres aimées. Nous portons les mots de l’obscurité et du doute sur la terre ocre et salée. Vers un poème qui touchera le cœur des hommes. Vers un poème qui tombera du ciel comme le givre des étoiles et la fureur des... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,