mercredi 17 mars 2021

REGARDS D'AILLEURS

Et je voyage Confinée A l’angle des fenêtres Et je ballade Un livre ouvert à la date du jour Et je te pense De si loin Tes baisers en longs voiles Et j’attends A la lucarne De ma blessure Et puis Tu vois... Mon cœur inquiet De ce monde Bouleversé... . . . . . . ISABELLE BRECHET BRANDY . . . . . Oeuvre Auguste Rodin

jeudi 24 décembre 2020

NOËL 2020

  Quand arrive cette période, je pense toujours aux personnes seules, âgées, malades ou hospitalisées; je pense à tous ceux et celles qui ont perdu un être cher ou qui vivent la douleur d’une séparation; je pense aux plus démunis : ceux qui manquent de tout...Je pense aux animaux abandonnés ou maltraités... Alors tant que faire se peut, soutenons les. A tous mes amis et aux autres, je souhaite de bonnes fêtes ; protégez-vous, protégeons-nous...    
Posté par emmila à 16:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 15 novembre 2020

LE VOYAGE EGOÏSTE...Extrait

"Maintenant, l'aube est à moi seule, et seule je la savoure rose, emperlée, comme un fruit intact qu'ont dédaigné les hommes. C'est pour elle que je quitte mon sommeil, et mon rêve qui parfois t'appartient... Il n'y a rien - rien que la plage lisse qui grésille comme sous une flamme invisible, rien que les équilles de nacre qui percent le sable, sautent, repiquent du nez, ressortent, et cousent la grève de mille lacets étincelants et rompus... Il n'est que midi. Tout l'après-midi est devant moi comme une terrasse inclinée, rayonnante... [Lire la suite]
Posté par emmila à 12:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
samedi 10 octobre 2020

MEMOIRES SANS VISAGES & AUTRES TEXTES...Extrait

« Le murmure de l’impossible écrase déjà mes phrases aveugles Je crie l’incendie sur le lac Et les crinières blanches des départs avortés Pourquoi le taire, je n’ai pas d’autres souvenirs que ces ébauches dépouillées, Un brin de thym vaut une pâquerette J’ai froissé l’immortelle sur une plage battue des vents Toi, mon prince des mers, je savais ta douleur Et la mosquée des sables, Comme un grand cormoran parmi les tamaris   Je n’ai besoin de rien Je marche sur les dunes, sur les murailles des châteaux-forts où... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
dimanche 21 juin 2020

DUEL

Ton corps  demande le divorce Il insiste et s'impatiente  Refuse-le lui          soit catégorique Ne  lui concède rien qui serve le naufrage  de la volonté des âmes    Ressaisis-toi  et mène - le tambour battant  qu'il sache ce qu'il endure    selon  l'esprit en Esprit  quand  de perdurer  et croiser   par les flots en gagnant Eau-Delà   Donne-lui la cadence  La fuite effrénée que l'on engage   ... [Lire la suite]

samedi 20 juin 2020

CLAUDE MISEUR ...Extrait

La nuit n’est plus bien loinà l’heure du chant des merleset le soleil est si bas sur l’horizonqu’on croirait l’entendre qui tombedans le creuset des ombrescomme un peu de cire perdue     .   CLAUDE MISEUR    .   Oeuvre Warwick Goble
Posté par emmila à 10:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
lundi 8 juin 2020

AUJOURD'HUI....EN CORSE...MONSIEUR BEDOS

  "Sur les collines qui dominent la ville, il y a des chemins parmi les lentisques et les oliviers. Et c'est vers eux qu'alors mon coeur se retourne. "   ....     ....    J’ai grandi dans la mer et la pauvreté m’a été fastueuse, puis j’ai perdu la mer, tous les luxes alors m’ont paru gris, la misère intolérable. Depuis, j’attends. J’attends les navires du retour, la maison des eaux, le jour limpide.   ... Point de patrie pour le désespéré et moi, je sais que la mer me précède et me suit,... [Lire la suite]
Posté par emmila à 10:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
lundi 30 mars 2020

ANNA MARIA CARULINA CELLI...Extrait

Le pain est posé sur la tableLa croûte, blonde duneEmaillée d'une fleur de sablePrès de la coupe de laitMiel blanc et mie de luneLoin, là-haut les oiseaux fleurissent l'océanDe leur plain-chantJe mords l'hostie, en les suivant des yeuxPleine de leurs vives ailes dans le ciel bleuEn une lente bouchéeJe laisse en moi couler d'une plume blesséeLa blancheur du laitAvec une goutte d'encreCombien le poids d'une perlePèse sur les paupièresJe penche et sans toucher terreTombe de sommeil, la tête en l'airDes miettes de soleilSur la nappe... [Lire la suite]
samedi 12 octobre 2019

CHARLES JULIET

La marche, à mon sens, est génératrice de pensée...Tout mon travail est né de ce besoin de devenir celui que j'étais mais que je ne connaissais pas...Le chemin c'est celui qu'on parcourt tout au long de sa vie... mais c'est aussi le chemin intérieur...En fait on n'a pas à se construire, on a simplement à se découvrir...Simplement désencombrer, désenfouir ce qui se trouve caché...La spiritualité c'est un travail incessant sur soi-même pour détrôner l'égo et tenter de s'ouvrir de manière toujours plus large à la vie, aux autres, à... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,