mercredi 13 juin 2018

POUR MILA - DIALOGUES AVEC L'ANGE...Extraits

Pour Mila qui a 14 ans aujourd'hui . Le feu intérieur est le plus important que l'on possède. La terre appartient à ceux qui portent en eux la plus haute musique. Je me tourne vers les rares individus et les incite à élever leur musique intime, tout comme à bâtir sur l'avenir  Edith Södergran . . . . "Hier, pour une humanité enfant, l’ange était un être mythique, loin et surnaturel, accessible seulement à quelques élus. Aujourd’hui, pour une humanité qui entre dans son adolescence, l’ange descend dans l’ordinaire, et... [Lire la suite]

jeudi 23 mars 2017

CONFESSION D'UN FOU A SON PSY...Extrait

En hommage à Vincent Van Gogh . Pour une fois, je vais prendre la parole sans considérer cette faculté naturelle comme une automutilation que je m’inflige pour rajouter du mordant à l’intensité des émotions générées par mon combat psychique quasiment quotidien. Laissez-moi parler, docteur, il y a un conflit ondulatoire qui s’éternise dans mon être sans cesse envahi par des ondes antagonistes qui cherchent à s’y évincer réciproquement. Je regorge d’impertinences et deviens hutin et pugnace devant celui qui se permettrait l’audace de... [Lire la suite]
lundi 3 août 2015

RAYMOND FARINA

 Je ne veux pas porterce moi trop grand pour moije veux un moi modesteavec un cœur légerqui ne se dédit pasni ne se contredit- n’ayant rien à prouver& n’ayant rien promis – un moi qui cache en luises saisons ses repèressa magique chronologiequi fait dimanche d’un lundiqui fait de la lune soleil& désordonne son trajetselon ses frivoles critères Voilà pourquoi j’ai décidéfantôme fluide insaisissabled’échapper à ce rôlede fuir au lieu de faire. .   RAYMOND FARINA   .   Oeuvre ?  
dimanche 25 avril 2010

PESSOA

Je ne sais combien d’âmes j’ai. J’en ai changé à chaque instant. Je me sens continuellement étranger à moi-même. Je ne me suis jamais vu, jamais trouvé. En étant plusieurs, je n’ai qu’une âme. Celui qui a une âme n’a point de calme. Celui qui voit n’est que ce qu’il voit. Celui qui sent n’est pas celui qui est. Attentif à ce que je suis et vois, Je deviens eux et pas moi. Chacun de mes rêves ou désirs Est à celui qui naît et pas à moi. Je suis mon propre paysage, J’assiste à mon propre passage, Divers, mobile, seul, Je ne sais pas... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,