dimanche 17 mars 2019

PEUPLES MANIFESTANTS

 J'ai lu ton tweet mon camarade, suppôt des multinationales Putain mon vieux t'es mal tombé, tu m'en veux pas j'vais pas tweeterC'est bien tenté, bien essayé, avec tes potes collaborants Oui d'essayer de faire passer pour des fous les indépendantsJe suis du peuple travailleur, j'suis pas du show-biz à quatre pattesAvec moi les fils du labeur, ceux qui font pousser des tomatesCeux qui en ont marre de se faire baiser par les rois de l'intermédiairePar ces gens-là qui ne créent sûr autour d'eux que la misère Merci bien mon... [Lire la suite]

vendredi 14 décembre 2018

A L'ECOUTE DU MATIN

Une Pierre, Une Rivière, Un Arbre,Hôtes d'espèces qui nous ont depuis longtemps quittés,Signalent le mastodonte,Le dinosaure, qui ont laissé ces souvenirs desséchésDe leur passage iciSur le sol de notre planète,Tous les signes bruyants annonçant leur chute qui se hâtaitAujourd'hui perdus dans l'obscurité de la poussière et des âges.Mais aujourd'hui, la Pierre crie vers nous, clairement, avec force,Venez, vous pouvez vous tenir sur monDos et envisager votre destinée distante,Mais ne cherchez nul abri en mon ombre.Je ne vous donnerai... [Lire la suite]
dimanche 2 décembre 2018

LA SUEUR DU MONDE...

Ça grince dans les mâts, le fracas des voiles, tout qui déchire l’horizon. Nous sommes au bout des lassitudes, à défaire des vieux cordages. Nous nous interrogeons sur ce poids de trop de solitude sur nos épaules. On prépare toujours quelque part des brasiers. Des lampes s’allument sur la grève endormie. Je marche parmi vous, distribuant le café chaud du poème. Seul, je sais que je n’avance pas ou si lentement. J’embrasse vos sentinelles dans l’ombre. On ne sourit plus autour des abattoirs. Sentez-vous la sueur du monde ? La joie... [Lire la suite]
Posté par emmila à 09:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mercredi 22 août 2018

PHILIPPE TANCELIN...Extrait

Sur ta rose d’engagementl’histoire prend cette altitudede légendequi entre dans la clarté de peuples futurs Comme s’invente sur l’aire de révoltel’intarissableprésence à cueillir son mystèretu es cette branche qui tend à l’oiseauson libre vol    .   .  PHILIPPE TANCELIN       .          Oeuvre Federico Infante       
samedi 9 juin 2018

AUX LARMES CITOYENS, RENDEZ-MOI MAI 68 !

“Aux larmes citoyens”, ont-ils dit,savaient-ils que l’heure de courber le dosdoit un jour enfin finir ? “Rangez, pliez, fermez vos utopies”, disaient-ils,Ne savaient-il pas que le temps d’armer nos rêvesétait encore là ? Moi, vieille pierre posée sur la mort des rêvesje me dresse, et déclare :Ouvrez les tombeaux de l’abstinenceLa résignation est l’ennemie des peuples. J’en appelle à l’espoir citoyenJ’en appelle au droit, au travail et au painJe déclare que la spoliation, la confiscation,l’accaparation du bien... [Lire la suite]
vendredi 19 janvier 2018

OXYGENE

Traduire en poésie les soubresauts de l’histoire provoqués par les mouvements populaires du Maghreb et du Proche-Orient ne saurait faire l’économie d’un souffle puissant. C’est par un tel souffle que ce poème voudrait rendre compte de la nouvelle saison historique du printemps arabe.   .   Écoute où que tu sois le chant de ceux qui vivent de l’air dont se nourrit l’espritOn dit qu’un vent de liberté souffle après bien des lustres à l’aune d’un continentSur une terre damnée léguée de despote à despote aux crimes... [Lire la suite]

mercredi 16 août 2017

REGARDS DE FEUILLAGES

Regard des peuples dont la guerre se souvient Regard des histoires mortes sous l’écorce des défaites Qu’un pont de mémoire rassemble leurs vignes Et leurs vagues aux crêtes du sang humain Regard de vive vallée où la rivière déplie son rêve Regard fertile des peuples du désert Quand le vent lève l’ondulation des femmes Regard d’un outre-monde à la croisée des couleurs Délivre-nous des murailles et des digues Contre les racines de l’arc-en-ciel Regard des antilopes et des gazelles Où l’amour prend sa source et sa gorgée de bleu Où le... [Lire la suite]
mardi 21 février 2017

UGARITICA

Au bout de mes doigts je détiens ces blancs oiseaux cunéiformes mon souffle mon amour mon désir voyageur ces oiseaux effilant le loin fortuits & brefs dans l'incessant combat du feu & de la mer ces moments d'ailes donnant ciel à mes mots insoucieux de moi lointains déjà comme les vagues & le vent & miens oh rythmiquement miens   Dans la cendre & le sable à ce delta du temps Alasia Samara appelant de leur nuit la source que nous serons peut-être   Creusant ameublissant le sens trembler de ne sauver... [Lire la suite]
mardi 31 janvier 2017

LA ROUTE QUE NOUS SUIVONS

À la criée du salut nous voici armés de désespoir au nord du monde nous pensions être à l'abri loin des carnages de peuples de ces malheurs de partout qui font la chronique de ces choses ailleurs qui n'arrivent qu'aux autres incrédules là même de notre perte et tenant pour une grâce notre condition soudain contre l'air égratigné de mouches à feu je fus debout dans le noir du Bouclier droit à l'écoute comme fil à plomb à la ronde nous ne serons jamais plus des hommes si nos yeux se vident de leur mémoire beau désaccord ma vie qui... [Lire la suite]
mercredi 30 novembre 2016

GERALD BLONCOURT

La colère est en moi je hume l’existence je me heurte aux fils de fer barbelés de la désespérance je franchis les ruisseaux boueux de l’inquiétude Martissant, Carreour-feuille, Bizoton, Jérémie, Jacmel, Pétionville, Port-au-prince, l‘Ile de la Gonave, bruissants de misère L’azur est en folie Tout se mêle S’entrecroise Et se noue Je sonde l’espace séculaire Ce brassage de peuples Qui fil sonner le glas Du sordide esclavage Je dis à la jeunesse Aux yeux-diamants luisants d’espoir Aux cohortes affamées des bidonvilles aux créateurs... [Lire la suite]