jeudi 2 juin 2022

PEUT-ÊTRE

Quelque chose tombe. De clin en clin, comme on le dit d’un œil dans le temps où il reprend ses esprits pour faire tas. Devant. En bas. En bord en bord de monde comme en bord de page les fragments d’ardoise sous les couteaux de l’autre été, aspiré par l’aigu du coin. Qui s’éboule.  . Quelque chose n’en finit pas de tomber qui nous jette dans le soir des défaites. Y vont et viennent, toujours plus perdues, contre toutes les réquisitions du monde, les lumières de sentinelles désarmées. C’est la veille. Encore et... [Lire la suite]