vendredi 26 avril 2019

JE VOUDRAIS QUE MON CRÂNE...

  Je voudrais que mon crâne soit comme une chapelle Abandonnée perdue au fond d'un val touffu On entend bourdonner une mouche une abeille Et l'on croît deviner des sourires aux statues   Je voudrais que mon cœur soit comme un feu dans l'âtre Qui rougeoie dans la nuit avec sa bonne odeur Dans les tisons l'on voit un mystérieux théâtre De masques de chevaux de rires et de fleurs   Je voudrais que mon corps soit une goélette Qui danse en s'amusant sur la crête des flots A la proue le beaupré se moque des... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

vendredi 26 avril 2019

LA GREVE DES FLEURS

D’un coup comme çaC’est arrivéLes fleurs ont dit : ASSEZAssez des pieds dessus nos têtesAssez des roues voitures charrettesLes amoureux les amoureuses les enterrementsD’un coup comme çaC’est arrivéLes fleurs n’ont plus poussé !Ce sont les marchands qui ont fait la gueuleParce que les promeneurs les paysans disaient :« C’est encore un coup des saisonsY’a trop d’usinesY’a trop d’avionsY’a trop de saleté dans l’air ! »Z’avaient pas tortMais pour ce qui est de cette affaireC’était plutôt un coup d’en dessousMais ni les engraisNi... [Lire la suite]
mardi 9 avril 2013

D'OU VIENT-ELLE ?

Mais d'où-vient-elle en grand secret Mais où naît-elle la désirée oui c'est de l'onde de l'eau du vent la voie profonde qui nie le temps intemporelle c'est elle l'aile lissant le chant   Quelle est sa cible quel est son but Les coeurs sensibles en sont férus Car elle balade en liberté De cantonades en murmuré Intemporelle c'est elle l'aile pour s'envoler   Mystérieuse ou triste ou gaie la cajoleuse et sa pagaie rame vers l'âme et dit bonjour je suis la larme du chant d'amour Intemporelle c'est elle l'aile ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 7 octobre 2012

DES AILES PAR PITIE

La vie comme une longue marche Menant à où? On ne sait où Grimper les six millions de marches Pour arriver au bord d´un trou Il faut marcher, il faut marcher En dépit de l´inéluctable Il faut marcher, il faut marcher Pour espérer trouver la vie aimable Des ailes, des ailes aux pieds Quand le sable s´enfonce Des ailes, des ailes au cœur Dans le jardin perdu, touffu de ronces Des ailes par pitié, des ailes par pitié! La vie comme une longue errance Comme un berger à son troupeau Cherchant pâture et transhumance Avec des loups, avec... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,